5 289.86 PTS
-
5 259.5
-
SBF 120 PTS
4 239.49
-
DAX PTS
12 487.90
+0.83 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.13 %
Nikkei PTS
21 906.98
-0.08 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La valeur du jour à Paris - SPIE domine le marché parisien après des résultats trimestriels encourageants

| AOF | 346 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - SPIE domine le marché parisien après des résultats trimestriels encourageants
Credits  ShutterStock.com


Spie rebondit de 4,61% à 23,015 euros, plus forte hausse du SRD, profitant de rachats à bon compte après des résultats trimestriels jugés encourageants. Hier, le titre du groupe français de services multi-techniques a clôturé à son plus bas niveau depuis mars dernier, emporté par la baisse générale du marché mais aussi par la crainte de résultats dégradés. Au troisième trimestre, Spie a donc enregistré un Ebita de 102 millions d'euros, soit 6,5% du chiffre d'affaires. La marge d'Ebita a certes baissé sur un an mais est ressortie juste au-dessus du consensus qui la donnait à 6,4%.

De plus, note UBS, les résultats de Spie sont impactés par un effet de périmètre lié à la cession d'activités au Royaume-Uni. Le broker l'estime à 1,3 million d'euros au niveau de l'Ebita. En données ajustées, ce dernier serait donc ressorti en ligne avec le consensus de 104 millions d'euros.

Commentant l'évolution de sa rentabilité, Spie a évoqué une forte pression en France, notamment du fait d'une forte concurrence dans le secteur tertiaire, mais une progression plus forte que prévu de ses marges en Allemagne. De même, le ton a été plutôt rassurant concernant le Royaume-Uni où un problème exceptionnel, désormais totalement résolu, avait entrainé une perte opérationnelle dans ce pays au premier semestre.

En termes de chiffre d'affaires, Spie a enregistré une croissance de 33,9% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre à 1,577 milliard. Le consensus était de 1,62 milliard. L'activité du groupe a clairement été soutenue par l'intégration de SAG. Mais, là encore, une fois ajustée de cet effet de périmètre, Spie a tout de même signé une performance "encourageante", estime UBS. Sa croissance organique a atteint 7,7%, en accélération après la hausse de 5,3% enregistrée au premier semestre et supérieure aux attentes de l'analyste qui la donnait à 6%.

SPIE confirme l'ensemble de ses perspectives annuelles

Sur l'ensemble des neuf premiers mois de son exercice, l'Ebita de Spie s'est élevé à 247,6 millions d'euros, en hausse de 7,9%. La marge d'EBITA s'est établie à 5,7%, à comparer à 6,4% pour les neuf premiers mois de 2016. Le chiffre d'affaires à neuf mois de Spie s'est établi à 4,338 milliards d'euros, en hausse de 21,4% (+6,1% en organique).

Attestant de sa confiance dans sa capacité à atteindre ses objectifs annuels après ses neuf premiers mois d'exercice, Spie a confirmé l'ensemble de ses guidances. Le groupe vise donc toujours un chiffre d'affaires en hausse de 23% à 25% à taux de change constants (et d'environ 6% hors SAG) et une marge d'Ebita entre 6,3% et 6,5%. Il a aussi réitéré son objectif d'un taux de distribution de dividende autour de 40% du résultat net ajusté part du groupe.

Les analystes ne voient pas le consensus évoluer : UBS vise 6,28 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel et 6,4% de marge, Natixis 6,21 milliards et 6,4% et Oddo BHF 6,28 milliards et 6,3%.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Gaussin précise leurs modalités financières et le calendrier de réalisation...

Publié le 20/02/2018

"Nous abordons 2018 avec confiance et détermination tout en restant très vigilants sur les évolutions de nos marchés à court terme", dit Christel Bories, PDG du Groupe Eramet...

Publié le 20/02/2018

Drive & Share s'adresse à ceux qui souhaitent bénéficier de la flexibilité que procure la possession d'une voiture, mais qui n'ont pas besoin de l'utiliser régulièrement...

Publié le 20/02/2018

En particulier, 1,71 MdE de travaux vont échoir à Eiffage...

Publié le 20/02/2018

Cette opération s'inscrit dans la stratégie du Groupe BPCE de recentrage dans les secteurs et zones prioritaires de développement...

CONTENUS SPONSORISÉS