En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 840.38 PTS
-0.15 %
4 836.00
-0.19 %
SBF 120 PTS
3 859.34
-0.23 %
DAX PTS
11 071.54
-0.17 %
Dowjones PTS
24 575.62
+0.70 %
6 658.76
+0.18 %
1.138
+0.05 %

La valeur du jour à Paris - SODEXO subit une vague de défiance avant son chiffre d'affaires du premier trimestre

| AOF | 247 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - SODEXO subit une vague de défiance avant son chiffre d'affaires du premier trimestre
Credits  ShutterStock.com


Sodexo (-2,54% à 109,20 euros) continue à subir des dégagements - le titre a déjà perdu 0,44% hier - à deux jours de la publication de son chiffre d'affaires du premier trimestre 2017/2018. Ce rendez-vous suscite en effet de la prudence de la part des investisseurs et des analystes qui s'attendent à un ralentissement de la croissance organique de Sodexo par rapport au trimestre précédent. Ainsi, Jefferies la voit à 2,6% et Kepler Cheuvreux l'estime à 2,3%, en ligne avec le consensus. Au quatrième trimestre 2016/2017, la croissance organique de Sodexo avait atteint 3,6%.

En données publiées, les bureaux d'études soulignent l'impact défavorable à attendre des effets de change sur le chiffre d'affaires de Sodexo. Kepler Cheuvreux prévoit un recul en données publiées de 1% au premier trimestre.

Dans ce climat déjà peu engageant, la note de Credit Suisse est venue accentuer la défiance à l'égard de Sodexo : le bureau d'études a abaissé de Neutre à Sousperformance son opinion sur la valeur avec un objectif de cours ramené de 105 à 100 euros. Estimant que le rendez-vous principal n'est pas tant la présentation de jeudi que la journée investisseurs à attendre pour cet été, Credit Suisse souligne les défis plus structurels auquel le groupe français est confronté et en déduit que sa valorisation actuelle, au vu des perspectives de croissance faible, est trop élevée.

Sodexo présente un risque investissement/rentabilité élevé

L'analyste met en avant cinq raisons qui justifient selon lui de dégrader le titre. D'abord, Credit Suisse souligne le mauvais bilan de Sodexo en termes de retour sur investissements (CFROI) : ce taux est passé de 33 à 19% depuis 2000 et a reculé de sept points sur les seules cinq dernières années. Le britannique Compass a vu ce ratio croitre de huit points sur les cinq dernières années. Cette détérioration s'explique notamment par les investissements importants réalisés par Sodexo.

Or, le groupe français présente un risque fort de hausse de ses dépenses d'investissements, estime Credit Suisse, pour soutenir sa croissance. Même si le ratio capex/ventes reste bien inférieur à celui de Compass, il devrait toutefois croitre pour passer de 1,5% en moyenne à 1,8%. Dans ce contexte, et c'est la troisième raison qui justifie de se tenir à l'écart de la valeur selon Credit Suisse, la rentabilité de Sodexo risque de se retrouver sous pression. Le broker a abaissé de 7,3% à 6,8% sa prévision de marge pour 2022.

Enfin, Credit Suisse estime que la stratégie de Sodexo qui consiste à intégrer tous les métiers liés aux services sur sites, plutôt que de se concentrer sur la restauration, ne fonctionne pas. Le broker se montre tout aussi sévère avec la diversification du groupe vers les Avantages et récompenses, où il est en concurrence avec Edenred par exemple, dont la rentabilité reste sur un rythme de croissance trop faible.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2019

SNCF Transilien et MND Group, spécialiste du transport par câble à travers sa filiale LST, s’associent pour concevoir et promouvoir des solutions de transport par câble sur certains pôles…

Publié le 23/01/2019

Voltalia a réalisé au quatrième trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 51,4 millions d'euros, en baisse de 4 %. A taux constant, les ventes ont ont grimpé de 7 %. Sur l'année, le chiffre…

Publié le 23/01/2019

FONCIÈRE EURIS Société Anonyme au capital de 149 158 950 euros 83, rue du Faubourg Saint-Honoré - 75008 Paris 702 023 508 RCS PARIS     Paris, le 23 janvier…

Publié le 23/01/2019

Pour l'année 2018, le chiffre d'affaires de Seb s'établit à 6...

Publié le 23/01/2019

JCDecaux annonce qu’Hannelore Majoor a été nommée directrice générale de sa filiale néerlandaise, JCDecaux Pays-Bas. Hannelore Majoor a débuté sa carrière chez JCDecaux en octobre 2016 en…