En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 978.18 PTS
-1.22 %
4 961.00
-1.35 %
SBF 120 PTS
3 939.83
-1.21 %
DAX PTS
13 116.25
-0.7 %
Dow Jones PTS
27 657.42
-0.88 %
10 936.98
-1.3 %
1.184
0. %

La valeur du jour à Paris - SOCIETE GENERALE connait un nouveau trimestre difficile et souffre de la comparaison avec BNP

| AOF | 955 | Aucun vote sur cette news


Société Générale (-3,25% à 12,56 euros) est relégué parmi les plus fortes baisses du CAC 40, au-delà du second trimestre consécutif de pertes inattendues, les investisseurs sanctionnent des performances décevantes relativement à ses concurrentes. BNP Paribas, dont les résultats dévoilés vendredi ont nettement dépassé les attentes, progresse de 2,07% à 34,82 euros. Au deuxième trimestre, Société Générale a essuyé une perte nette, part du groupe, de 1,264 milliard d’euros contre un bénéfice de 1,054 milliard d’euros un an auparavant.

Plus pessimiste sur la trajectoire de ses activités de marché, elle a enregistré des charges pour dépréciation de l'écart d'acquisition pour 684 millions d'euros et du stock d'impôts différés actifs pour 650 millions d'euros. Ces éléments exceptionnels sont non cash et n'ont pas d'impact sur sa trésorerie.

Corrigé des éléments exceptionnels, la banque affiche un bénéfice de 70 millions d'euros.

Les comptes de la banque ont également souffert d'un coût du risque multiplié par 4 du fait du Coronavirus à 1,279 milliard d'euros, dont 653 millions d'euros liés aux provisions pour pertes de crédit. Elle a souligné qu'il s'agissait pour ces dernières de provisions pour d'éventuels risques futurs.

Le coût du risque s'est élevé à 81 points de base au premier semestre, dont 97 points au deuxième trimestre. Il est attendu en 2020 dans le bas de la fourchette comprise entre 70 à 100 points de base.

Le produit net bancaire a chuté de 15,7% (-13,5% en données comparables) à 5,296 milliards pour des frais de gestion en repli de 9,6% (-7,7%).

Cette publication s'accompagne du résultat de la revue stratégique des produits structurés. Société Générale souhaite conserver une position de leader mondial sur les produits structurés actions, mais sortira progressivement des structurés de crédit. Cette restructuration passera aussi par la réduction des profils de risque de ces produits. Elle souhaite diviser par deux l'impact sur ses produits d'une dislocation comme les marchés ont connu en mars.

Ce recentrage réduira les revenus entre 200 et 250 millions d'euros, soit jusqu'à 5,5% des revenus totaux. Pour améliorer la rentabilité des activités de marché, un programme de réduction de coûts d'environ 450 millions d'euros est prévu d'ici 2022-2023.

Sur les mois d'avril et de mai, les activités de produits structurés ont continué d'être affectées par l'annulation des paiements de dividende (perte de 200 millions d'euros) Société Générale constate une reprise progressive de ces activités depuis mi-mai. Le produit net bancaire des activités Actions a chuté de 79,5% à 142 millions.

Conséquence de ces difficultés, la division banque de financement et d'investissement a affiché une perte nette, part du groupe, de 67 millions contre un bénéfice net de 274 millions d'euros, un an auparavant.

La contre-performance des actions n'a en effet pas pu être compensée par les activités Taux, Crédit et Change, dont les revenus ont bondi de 38,1% à 700 millions d'euros.

Vendredi, BNP avait dévoilé des revenus actions en repli de 52,8%, mais surtout un produit net bancaire Taux, Crédit et Change s'étant envolé de 153,8%.

Le ratio de fonds propres durs (CET1) de Société Générale s'élève à 12,5% au 30 juin 2020, soit près de 350 points de base au-dessus de l'exigence réglementaire. Il est attendu dans le haut de la fourchette comprise entre 11,5% et 12,0% à fin 2020.

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
#}
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/09/2020

Bonne nouvelle en vue pour le secteur financier ?

Publié le 15/09/2020

Société Générale annonce qu'il s’engage à hauteur de 3 milliards d’euros pour le financement du Grand Paris d’ici les Jeux Olympiques en 2024. Trois grands axes stratégiques ont été…

Publié le 11/09/2020

Suite à l’émission obligataire Panda inaugurale de décembre 2019, Crédit Agricole S.A. a réalisé avec succès sa seconde émission de titres senior préférés de maturité 3 ans au taux fixe…

Publié le 11/09/2020

Crédit Agricole confirme son engagement sur le marché Panda, avec une seconde émission obligataire benchmark de 1 milliard de CNY à 3 ans...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2020

Sensorion estime être en mesure de financer ses activités jusqu' à la fin du troisième trimestre 2022

Publié le 18/09/2020

Acteos a publié un chiffre d'affaires en croissance organique de 10,9% à 7,066 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2020. La perte nette (part du groupe) du spécialiste de…

Publié le 18/09/2020

Au 30 juin 2020, Crossject dispose d’une trésorerie de 7,3 millions d'euros, contre 7,9 millions d'euros, au 31 décembre 2019. Sur le semestre, la société a bénéficié d’un prêt garanti par…

Publié le 18/09/2020

Au 1er semestre 2020, le chiffre d'affaires consolidé de Bassac s'établit à 398 ME, en baisse de 8% par rapport au 1er semestre 2019...

Publié le 18/09/2020

Marie Brizard Wine and Spirits (MBWS) a annoncé le report de la publication de ses résultats semestriels 2020 au 30 septembre, en raison de contraintes logistiques liées au contexte sanitaire. Le…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne