En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 055.24 PTS
+0.43 %
5 048.50
+0.30 %
SBF 120 PTS
4 035.81
+0.34 %
DAX PTS
11 397.82
+0.39 %
Dowjones PTS
25 289.27
+0.83 %
6 890.45
+0.00 %
1.135
+0.22 %

La valeur du jour à Paris - SCOR éconduit son premier actionnaire, Covéa, qui proposait un rachat à 43 euros par action

| AOF | 143 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - SCOR éconduit son premier actionnaire, Covéa, qui proposait un rachat à 43 euros par action
Credits  ShutterStock.com


Scor (+8,52% à 38,47 euros) est solidement installé depuis ce matin parmi les plus fortes hausses de l’indice SBF 120, le réassureur ayant fait l’objet d’une offre de rachat de 43 euros par action de la part de son premier actionnaire, Covéa. Ce prix représente une prime d’un peu plus de 21% par rapport au cours de lundi soir. Le groupe d’assurance mutuelle française, réunissant notamment les marques MAAF, MMA et GMF, a adressé cette proposition « amicale, le 24 août 2018, au Président du Conseil d’administration de Scor, qui l’a rejetée.

Celui-ci a en effet refusé d'entrer en discussion avec Covéa en vue de négocier un rapprochement amical sur les bases de sa proposition.

Aucun commentaire de la part du réassureur sur les raisons de ce refus n'était pour l'instant disponible.

Le groupe d'assurance mutuelle a pris acte de cette décision et a retiré son projet d'offre, qui était financé sur ressources propres et par un endettement sécurisé auprès de Barclays et Crédit Suisse.

Malgré ce refus de Scor, Covéa a néanmoins réaffirmé son intérêt pour une opération amicale avec le réassureur, dont il est au capital depuis 2003. Il possède actuellement 8,19% des actions Scor après être devenu son premier actionnaire en avril 2016 en rachetant 4,89% de la société à l'assureur japonais, Sompo.

Un rapprochement entre Scor et Covéa aboutirait à la création d'une société d'assurance et réassurance pesant plus de 30 milliards de primes. Covéa augmenterait son exposition à l'international, qui représente pour l'instant près de 90% de son activité en France.

Premier analyste à réagir à cette annonce, Jefferies estime que les investisseurs devraient patienter et attendre une meilleure offre. Il fait remarquer que les 43 euros valorisent Scor avec une légère prime par rapport à ses pairs (Munich Re, Hanover Re…), mais aussi que les dernières acquisitions dans ce secteur ont été réalisées sur des niveaux de valorisation bien plus élevés. Il rappelle ainsi que le réassureur XL a été racheté sur la base d'un PER de 16 à 17 alors que l'offre de Covea représente un PER 2019 de seulement 12. Or, ajoute-t-il, Scor est une société de bien meilleure qualité que XL, avec une position dans la réassurance bien meilleure. Jefferies appuie donc la décision de Scor de rejeter cette proposition.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 16/11/2018

Murielle Bolle (G) et Marie-Ange Laroche arrivent, le 30 juin 1986 au palais de Justice de Dijon, où elles doivent être entendues par le juge Waultier, à propos de leur plainte contre les…

Publié le 16/11/2018

(Zonebourse.com) Un potentiel de rebond pour le titre ArcelorMittal.Fondamentalement, le titre se valorise correctement, avec un PER de 4.78 pour l'exercice en cours et de 5.13 pour l’année…

Publié le 16/11/2018

Photo fournie par le tribunal montrant l'idéologue du régime, Nuon Chea, 92 ans, devant la cour à Phnom Penh, le 16 novembre 2018 ( Mark Peters / Extraordinary Chambers in the Courts of…

Publié le 16/11/2018

Selon les médias britanniques, l'influent ministre de l'Environnement Michael Gove, une des figures de proue de la campagne pro-Brexit, ici quittant le 10, Downing Street le 14 novembre 2018,…

Publié le 16/11/2018

Photo fournie par le tribunal montrant l'idéologue du régime, Nuon Chea, 92 ans, devant la cour à Phnom Penh, le 16 novembre 2018 ( Mark Peters / Extraordinary Chambers in the Courts of…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/11/2018

(Zonebourse.com) Un potentiel de rebond pour le titre ArcelorMittal.Fondamentalement, le titre se valorise correctement, avec un PER de 4.78 pour l'exercice en cours et de 5.13 pour l’année…

Publié le 16/11/2018

                                      COMMUNIQUE DE PRESSE Feuquières-en-Vimeu, le 16 novembre 2018   Réalisation de la prise de…

Publié le 16/11/2018

Mais attention à la dette...

Publié le 16/11/2018

Vivendi annonce pour le troisième trimestre un chiffre d'affaires en croissance de 5,6% à taux de change et périmètre constant par rapport à la même...

Publié le 16/11/2018

Noxxon Pharma a sécurisé une augmentation de capital de 6,2 millions d'euros, dont 5 millions en Dollars levés auprès d'un Family Office Américain...