En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 367.62 PTS
-0.15 %
5 367.0
-0.07 %
SBF 120 PTS
4 237.09
-0.23 %
DAX PTS
12 096.40
-0.60 %
Dowjones PTS
26 089.61
-0.07 %
7 479.11
-0.42 %
1.121
-0.00 %

La valeur du jour à Paris RENAULT et FIAT CHRYSLER en désaccord sur les termes financiers de la fusion ?

| AOF | 226 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris RENAULT et FIAT CHRYSLER en désaccord sur les termes financiers de la fusion ?
Credits Pavel l photo and video  ShutterStock.com


Quelques jours après son officialisation, le projet de fusion entre Fiat Chrysler et Renault rencontrerait son premier obstacle. En cause : les termes financiers de l’accord proposé par le constructeur italo-américain au français. Selon les Echos, FCA aurait fermé la porte à toute négociation. « L’offre n’est pas négociable (…) C’est à prendre ou à laisser, et rapidement ! », dit-on dans l’entourage de FCA rapporte le quotidien.

Cela se traduit par un recul de Renault (-4,78%) et FCA (-4,86%) sur les places de Paris et Milan, dans un contexte boursier agité pour l'ensemble du secteur automobile.

Le problème concerne la valorisation retenue par FCA pour Renault. Celle-ci se base sur le cours de Bourse du 24 mai dernier, qui représentait un plus bas de 5 ans pour le français. L'affaire Carlos Ghosn a pesé ces six derniers mois.

" Si Renault est jugé sous-valorisé, c'est parce que l'Alliance avec Nissan et Mitsubishi ne marche pas, qu'elle a cessé de générer des synergies ", plaide une source italienne citée par les Echos.

" Or, comme Nissan refuse toute fusion pour l'instant, cela ne va pas s'arranger : c'est une situation structurelle ", a-t-elle ajouté.

FCA peut également avancer que son cours de Bourse n'est pas au mieux de sa forme : l'action a perdu 40% depuis un an. Le constructeur italo-américain peut également pointer du doigt l'envolée de Renault en Bourse lundi dernier (+12,09%), là où Fiat se contentait d'un gain de 7,35%. Signe que le français aurait plus à gagner de cette fusion, selon les investisseurs.

Rappelons que ce projet de fusion entre égaux proposé par FCA prévoit la création d'une holding qui serait enregistrée aux Pays-Bas, dans laquelle FCA et Renault détiendrait chacun 50% des actions. Pour combler l'écart de valorisation entre les deux groupes, FCA verserait au préalable un dividende exceptionnel de 2,5 milliards d'euros à ses actionnaires. La holding sera cotée à Paris, Milan et New York.

Au sein de la nouvelle entité, les actionnaires principaux seront Exor (famille Agnelli avec 14-15 % du capital), l'Etat français (7,5 %) et Nissan (7,5 %) indiquait JPMorgan il y a quelques jours. L'expert pense qu'il faudra aisément plus de 12 mois pour que l'opération soit réalisée.

De son côté, Morgan Stanley soulignait les risques politiques (la volonté de l'Etat français de protéger l'emploi) et réglementaires (autorisation des autorités anti-trust) qui pourraient peser sur cette fusion.

source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/06/2019

Manutan annoncé avoir financé cette acquisition essentiellement sur ses fonds propres

Publié le 14/06/2019

Par l'acquisition d'actions auprès d'ABN AMRO et Société Générale

Publié le 14/06/2019

Manutan a annoncé l'acquisition de 100 % des titres de la société Kruizinga, acteur majeur de la distribution en ligne d'équipements de stockage et de transport au Benelux. Basée à Wapenveld (au…

Publié le 14/06/2019

Dans le cadre du programme de rachat d'actions annoncé le 29 octobre 2018 avec l'objectif de racheter jusqu'à 1 % de son capital social sur une durée de 12 mois, Kering a mis en place un nouveau…

Publié le 14/06/2019

Acquisition de la société KRUIZINGA, Acteur majeur de la distribution en ligne d'équipements de stockage et de transport au…