5 390.63 PTS
-1.10 %
5 411.00
-0.59 %
SBF 120 PTS
4 323.31
-1.01 %
DAX PTS
12 677.97
-1.22 %
Dowjones PTS
24 700.21
-1.15 %
7 228.04
-0.32 %
Nikkei PTS
22 278.48
-

La valeur du jour à Paris - REMY COINTREAU sanctionné malgré un semestre très solide

| AOF | 246 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - REMY COINTREAU sanctionné malgré un semestre très solide
Credits  ShutterStock.com


Rémy Cointreau cède plus de 3% à 107,60 euros malgré la publication de résultats semestriels très solides grâce à la santé florissante du cognac. Le titre a atteint une valorisation si élevée qu'une publication simplement conforme au consensus est considérée comme une déception. L'action se négocie 33 fois ses bénéfices estimés pour 2018-2019, contre 21,6% pour le secteur de la consommation courante. Par ailleurs, les investisseurs espéraient sans doute du numéro deux français des spiritueux des perspectives plus optimistes. Mais ce dernier s'est contenté de confirmer ses objectifs.

Au premier semestre 2017/2018 clos fin septembre, le bénéfice net part du groupe, hors éléments non récurrents, de Rémy Cointreau a atteint 90,3 millions d'euros, en croissance de 17,9% (+20% à devises et périmètre constants, soit en organique).

Le résultat opérationnel courant, indicateur clef du secteur, s'est élevé de son coté à 134,1 millions, en hausse de 8,2% (+11,8% en organique). La marge opérationnelle courante est ressortie à 24,6%, en hausse organique de 1,1 point.

Le chiffre d'affaires, déjà publié, a atteint 544,4 millions d'euros, en progression de 6% et de 7% en organique.

A l'image du reste du secteur, le fabricant d'eau-de-vie bénéfice de la reprise de la demande en Chine après des années moroses liées aux mesures anticorruption de Pékin. Les Chinois plébiscitent particulièrement ses flacons haut-de-gamme (autour de 80 dollars la bouteille) et plus prestigieux comme le Louis XIII, vendu autour de 3 000 dollars.

Rémy Cointreau a confirmé son objectif d'une croissance de son résultat opérationnel courant sur l'exercice 2017-2018, à devises et périmètre constants.

Les brokers ont globalement bien accueilli cette publication sans pour autant modifier leur point de vue : le titre se négocie sur des multiples de valorisation si élevés qu'il ne peut représenter une opportunité d'investissement attractive. Jefferies a ainsi maintenu sa recommandation Conserver, UBS et Bryan Garnier leur opinion Neutre et Liberum, sa recommandation Vendre.

Les analystes français sont plus optimistes. Gilbert Dupont a réitéré sa recommandation Accumuler et Natixis son conseil d'Achat. Selon ce dernier, le scénario d'une reprise du marché du cognac prestigieux se confirme et le groupe est bien positionné pour profiter de cette situation.



source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2018

Le prix de souscription des actions nouvelles est de 5,1 euros par action...

Publié le 19/06/2018

verture aux Etats-Unis ABID vise 5,55 euros par action...

Publié le 19/06/2018

Le produit net de l'augmentation de capital permettra de financer une partie de l'acquisition d'un portefeuille de 14 hôtels...

Publié le 19/06/2018

U10 va être transféré sur Euronext Growth...

Publié le 19/06/2018

Plan mondial d'actionnariat salarié 'Link 2018'...