En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 775.82 PTS
+0.71 %
4 773.0
+0.81 %
SBF 120 PTS
3 799.30
+0.79 %
DAX PTS
10 713.12
+0.86 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+0.00 %
1.138
+0.26 %

La valeur du jour à Paris - REMY COINTREAU continue de briller grâce au cognac de luxe

| AOF | 137 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - REMY COINTREAU continue de briller grâce au cognac de luxe
Credits  ShutterStock.com


En hausse de 1,92% à 106,10 euros, Rémy Cointreau signe l'une des plus fortes hausses du SBF 120 et permet à Pernod Ricard (-0,07%) de limiter son repli. Le groupe de vins et spiritueux a dévoilé ce matin des résultats semestriels robustes et des perspectives encourageantes, mais surtout, rassuré le marché sur un point clef : la Chine. La société charentaise ne distingue, à ce jour, aucun signe du ralentissement de la demande chinoise, qui progresse, selon elle de 20% à 30%. De plus, le fabricant de cognac de luxe prévoit un très bon Nouvel An Chinois, une période stratégique pour le secteur.

Remy Cointreau a réalisé au titre de son premier semestre clos fin septembre un résultat net part du groupe en baisse de 4,3% à 85,4 millions d'euros. Hors éléments non récurrents, le résultat net part du groupe (proforma) ressort à 87,5 millions, en baisse de 3,1% (+7,2% en organique).

Le résultat opérationnel courant s'établit à 138 millions, en croissance publiée de 2,9%. En organique, il progresse de 10,1%, grâce au dynamisme des spiritueux d'exception (prix supérieur à 50 dollars) ainsi qu'à une bonne maitrise des coûts.

La marge opérationnelle courante atteint 24,1% à fin septembre, en hausse organique de 0,6 point. En publié, elle est en repli de 0,5 point après intégration d'effets devises défavorables.

Le chiffre d'affaires s'élève à 571,4 millions, en croissance publiée de 5% et en croissance organique (à devises et périmètre constants) de 7,7%.

Au terme de ce premier semestre, Rémy Cointreau confirme son objectif d'une croissance de son résultat opérationnel courant sur l'exercice 2018-2019, à devises et périmètre constants.

Jefferies a confirmé sa recommandation Conserver et son objectif de cours de 125 euros sur le titre dans le sillage de résultats semestriels en ligne avec ses attentes. Le broker continue d'apprécier l'exposition de plus en plus marquée du groupe au "super premium".

Toutefois, la valorisation du titre (27,8 fois ses bénéfices attendus en 2019) contre 20,1 fois pour le secteur de la consommation courante, l'empêche de relever sa recommandation.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

L'accord inclut une licence exclusive mondiale et un partenariat de recherche

Publié le 11/12/2018

Avianca revoit ses ambitions à la baisse...

Publié le 11/12/2018

Novacyt, spécialiste du diagnostic clinique, a annoncé certaines décisions consécutives à la revue stratégique de la division opérationnelle NOVAprep...

Publié le 11/12/2018

A la suite de la déclaration du Président de la République, Arthur Sadoun, président du directoire de Publicis a décidé l'attribution d'une prime de 1 000 euros à tous les collaborateurs du…

Publié le 11/12/2018

Cellectis a nommé William (Bill) Monteith en qualité de Vice-président senior U.S. manufacturing. Cette nomination s’inscrit dans le projet de Cellectis d’établir des capacités de production…