En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 481.98 PTS
+0.56 %
5 479.5
+0.50 %
SBF 120 PTS
4 388.88
+0.53 %
DAX PTS
12 409.97
+0.68 %
Dowjones PTS
26 656.98
+0.95 %
7 569.03
+0.00 %
1.178
+0.07 %

La valeur du jour à Paris - MAUREL & PROM pénalisé par des prises de bénéfices après un début d'année solide

| AOF | 290 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - MAUREL & PROM pénalisé par des prises de bénéfices après un début d'année solide
Credits  ShutterStock.com


Maurel & Prom cède 1,86% à 4,475 euros malgré la publication d'un chiffre d'affaires en forte hausse au premier trimestre 2018. Certains investisseurs prennent prétexte de ce bon chiffre pour prendre leurs bénéfices sur un titre qui affichait vendredi dernier à la clôture un gain de 29% depuis le début de l'année. Après plusieurs années rendues difficiles par la faiblesse des cours du pétrole, le groupe, contrôlé depuis l'an dernier par la compagnie publique indonésienne Pertamina, avait dévoilé le mois dernier des résultats annuels en nette amélioration dans le sillage du rebond du brut.

Signe de sa confiance dans la poursuite de reprise des prix de l'or noir, Maurel & Prom a confirmé ce matin le retour des projets de développement et d'exploration. La "junior" pétrolière a repris cette année ses activités de forage interrompues depuis 2015. Le programme de travail inclut notamment onze puits de développement. Selon le programme arrêté, le forage du premier puits a débuté le 17 mars. Les effets positifs attendus sur la production devraient être sensibles au second semestre.

En attendant, son chiffre d'affaires du premier trimestre a bondi de 33% à 128 millions de dollars. L'évolution favorable du chiffre d'affaires est le résultat d'une forte progression du prix moyen de vente du pétrole produit au Gabon (66,3 dollars le baril) soit +26%.

La production opérée de pétrole au Gabon s'est élevée à 23 975 b/j, soit 19 180 en part M&P (80%). Ce niveau de production est quasi stable par rapport au quatrième trimestre 2017 et au premier trimestre 2017. Il devrait augmenter dans les mois à venir avec la mise en production des nouveaux puits.



source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Global Bioenergies connait un début de séance très difficile, en forte baisse de 17% à 11,3 euros dans un volume représentant 0,8% du tour de table...

Publié le 21/09/2018

L'indice flash composite en France d'IHS Markit se replie à 53,6 en septembre (54,9 en août), un plus bas de 21 mois. Les économistes tablaient sur 54,7. Dans les services, l'indice se replie à…

Publié le 21/09/2018

Fort d'un chiffre d'affaires en hausse de 24% au premier trimestre, Geci International indique viser des revenus supérieurs à 32 ME sur l'ensemble de...

Publié le 21/09/2018

Fort effet de levier sur les marges

Publié le 21/09/2018

Avec une progression du chiffre d'affaires de 24% au premier trimestre, la croissance permet à Geci d'aborder l'exercice sereinement. Dans un contexte favorable, le groupe envisage un chiffre…