En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 729.66 PTS
-0.69 %
4 768.50
+0.32 %
SBF 120 PTS
3 746.87
-0.53 %
DAX PTS
12 469.20
-1.09 %
Dow Jones PTS
27 173.96
+1.34 %
11 151.13
+2.34 %
1.163
-0.37 %

La valeur du jour à Paris - LAGARDERE : VIVENDI et Amber Capital s'allient pour prendre d'assaut la commandite

| AOF | 574 | 5 par 1 internautes


Arnaud Lagardère pensait sans doute pouvoir passer un été tranquille après avoir paré l’assaut du fonds activiste Amber Capital en mai dernier et reçu l’appui de deux des plus prestigieux hommes d’affaires de France, Bernard Arnault et Vincent Bolloré. Ce dernier, via Vivendi premier actionnaire du groupe d’édition et de distribution, a finalement tourné casaque en s’alliant avec Amber Capital. En Bourse, l’action Lagardère (0,14% à 14,62 euros) affiche l’une des plus mauvaises performances de la Bourse de Paris.

Au vue des " très mauvais résultats annoncés par Lagardère " fin juillet, Vivendi et Amber Capital, respectivement les premier et deuxième actionnaire de Lagardère avec 23,5 % et 20 % du capital, ont signé un pacte d'actionnaires d'une durée de 5 ans. Il sera résilié si une des parties passe sous les 10% du capital de Lagardère.

Son objectif est d'obtenir au conseil de surveillance de Lagardère une représentation minoritaire, de trois membres pour Amber Capital et d'un membre pour Vivendi.

Les deux sociétés entreprendront les démarches en ce sens, notamment en saisissant conjointement Lagardère dans les prochains dix jours ouvrés d'une demande écrite amiable de convocation d'une assemblée générale. En cas de refus, chacune des parties aura la faculté de solliciter en justice la convocation d'une assemblée générale ; dans ce cas l'autre partie devra se joindre à cette action.

Les parties au pacte se sont engagées à voter en faveur des résolutions nécessaires à la mise en oeuvre des nominations au conseil de surveillance.

Le statut de gérant commandité d'Arnaud Lagardère, lui permet de ne pas obtempérer même s'il détient seulement un peu plus de 7% du capital contre 43,5% pour Vivendi et Amber. La pression depuis ce matin pour qu'il cède s'est cependant nettement renforcée.

L'engagement de vote des parties est limité à l'assemblée générale à laquelle ces résolutions seront le cas échéant soumises et prendra fin immédiatement à l'issue de cette assemblée. Il sera réitéré si ces décisions n'étaient pas adoptées et étaient présentées lors d'une assemblée générale ultérieure.

Ensuite, les parties ne partageront pas d'informations ni ne chercheront à harmoniser leurs décisions préalablement aux assemblées générales ou pour les réunions du conseil de surveillance.

L'autre objectif de ce pacte est de stabiliser l'actionnariat en se consentant pour cinq ans un droit de première offre et un droit de préemption réciproques. Ce droit de première offre permettra de présenter une offre d'achat dans l'hypothèse où l'autre partie souhaiterait céder ses actions.

Dans les trois jours ouvrés de la notification par la partie cédante de son intention de céder, l'autre partie pourra notifier un prix d'acquisition à la partie cédante qui vaudra offre ferme d'acquérir la totalité des actions concernées. La partie cédante disposera alors d'un délai de trois jours ouvrés pour accepter cette offre.

À défaut d'exercice du droit de première offre sur l'intégralité des actions concernées dans les modalités susvisées, la partie cédante ne pourra pas céder les actions ayant fait l'objet du droit de première à un prix inférieur au prix offert pendant une période de deux mois.

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
#}
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2020

PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) ont fait des concessions à la Commission européenne pour tenter d'obtenir le feu vert à leur projet de mariage. Sur le site de l’institution, il est…

Publié le 25/09/2020

ADLPartner a publié un résultat net, part du groupe, en hausse de 29% à 3,87 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2020. Le résultat opérationnel du spécialiste de la gestion et…

Publié le 25/09/2020

Versement d'un dividende exceptionnel de 0,45 euro par action

Publié le 25/09/2020

Aquila a publié des résultats semestriels en forte hausse. En effet, le résultat net du réseau d’interventions sur alarme s'est établi à 514 000 euros au premier semestre 2020, en hausse de…

Publié le 25/09/2020

La cotation du titre Latécoère, qui avait été suspendue vendredi 25 septembre, avant ouverture de la bourse de Paris, reprendra le lundi 28 septembre à l’ouverture du marché.…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne