En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 173.05 PTS
-
5 178.50
-
SBF 120 PTS
4 141.15
-
DAX PTS
11 776.55
+1.40 %
Dowjones PTS
25 798.42
+2.17 %
7 276.43
+2.94 %
1.157
+0.03 %

La valeur du jour à Paris - L'OREAL brille en Bourse

| AOF | 452 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - L'OREAL brille en Bourse
Credits 360b  ShutterStock.com


"La vie est belle" pour L'Oréal (2,4% à 175,85 euros) et pas seulement parce que ce parfum de Lancôme est numéro un en France et en Europe. Le groupe a vu son bénéfice net bondir de plus de 15% l'an dernier à 3,58 milliards d'euros et son chiffre d'affaires progresser de 4,8% en organique à 26,02 milliards d'euros. Fort de ces performances, la société a relevé son dividende de 7,6% à 3,55 euros. Une générosité qui ne l'empêchera pas de racheter la part de 23% que détient Nestlé dans le groupe si le géant agroalimentaire prenait la décision de vendre cet actif estimé à 22,5 milliards d'euros.

En conférence de presse, le PDG Jean-Paul Agon a souligné que son groupe disposait de 1,8 milliard d'euros de cash et de sa part dans Sanofi (9,15% soit environ 7,5 milliards d'euros au cours du jour). De plus, a-t-il assuré, "des grandes banques seraient ravies de nous prêter de l'argent".

En attendant, le groupe affiche sa confiance pour l'exercice en cours. L'Oréal se dit prêt, une nouvelle fois, à surperformer le marché mondial des cosmétiques et à réaliser une croissance comparable significative de son chiffre d'affaires ainsi qu'une progression de sa rentabilité.

Selon Jean-Paul Agon, la croissance du marché mondial des cosmétiques devait s'accélérer en 2018 après avoir grimpé de 4 à 5% en 2017.

Dans une note publiée ce matin, Barclays est moins enthousiaste que les investisseurs. Certes, L'Oréal a généré une solide croissance au quatrième trimestre (+5,5% contre un consensus de +4,9%), mais cette performance est à replacer dans le contexte, observe le broker. Les principaux concurrents du groupe français ont, eux aussi, affiché de très bons résultats.

Dans le luxe, moteur traditionnel de l'Oréal, la croissance s'est ainsi établie à 9,8%, soit inférieure à celle d'Estée Lauder (+14%) et de Coty (+10%). Dans ce cadre, l'intermédiaire a confirmé sa recommandation Pondérer en ligne et son objectif de cours de 175 euros.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2018

L'opération de Thales devrait être réalisée peu de temps après l'obtention de toutes les Autorisations Règlementaires, ce qui est envisagé au 1er trimestre 2019.

Publié le 16/10/2018

La box Noviacare by Pharmagest est associée à des capteurs dont l'objectif est d'accompagner le senior dans son quotidien et de détecter les situations à risque éventuelles...

Publié le 16/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/10/2018

Le tronçon complet de la L2 Nord sera mis en circulation le 25 octobre...

Publié le 16/10/2018

Stanislas de Gramont a réalisé l'essentiel de sa carrière chez Danone où il a exercé différentes fonctions de direction générale...