En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 095.07 PTS
-
5 090.00
-
SBF 120 PTS
4 073.02
-
DAX PTS
11 614.16
-
Dowjones PTS
25 250.55
-0.35 %
7 068.67
-1.24 %
1.157
-0.07 %

La valeur du jour à Paris - INGENICO s'envole, NATIXIS confirme discuter un rachat

| AOF | 184 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - INGENICO s'envole, NATIXIS confirme discuter un rachat
Credits  ShutterStock.com


Si Ingenico (+10,87% à 69,80 euros) est l’une des rares valeurs de l'indice SBF 120 à échapper à la baisse, Natixis (-3,62% à 5,426 euros) affiche, lui, l’un de ses replis les plus prononcés. Le rachat du premier envisagé par la seconde verrait disparaitre la possibilité d’une distribution exceptionnelle de 1,5 milliard d’euros aux actionnaires de la banque et nécessiterait une augmentation de capital. Le spécialiste des transactions sécurisées affiche en effet une capitalisation de 4,4 milliards d’euros et 1,5 milliard d’euros de dette.

Natixis dispose de son côté d'une puissance financière d'environ 2,5 milliards d'euros.

Les deux groupes ont confirmé ce matin une information de Bloomberg selon laquelle des " discussions préliminaires " sont en cours en vue d'un rapprochement d'Ingenico avec les activités de paiement de la banque. Cette dernière souhaite devenir un acteur européen de premier plan dans ce métier en cours de concentration.

Le responsable de ces activités, Pierre-Antoine Vacheron, est d'ailleurs un ancien cadre dirigeant d'Ingenico où il était en charge du Retail et des services de paiement.

Ce scénario de rapprochement est jugé crédible par les analystes. Comme le souligne Invest Securities, la banque mutualiste a érigé les services de paiement comme un de ses leviers de croissance. L'Etat français verrait par ailleurs une pépite technologique rester dans son giron, ajoute l'analyste qui a relevé sa recommandation de Neutre à Acheter sur Ingenico.

S'agissant de la structuration de l'opération, Kepler Cheuvreux et Oddo BHF souligne qu'elle nécessitera une augmentation de capital étant donné la valorisation de la cible et les moyens financiers de Natixis. Le premier envisage une levée de fonds de 3 milliards d'euros. Oddo BHF fait remarquer que l'augmentation de capital sera nécessaire même si Natixis cède ensuite l'activité terminaux de paiement d'Ingenico, qui est valorisé aux alentours de 2 milliards d'euros par le marché. L'analyste ajoute qu'il n'est pas certain que la banque trouve un acheteur, les terminaux de paiement étant un marché mature et en voie de " commodisation ".

Une telle opération aurait aussi comme conséquence de faire disparaitre la possibilité d'un versement exceptionnel aux actionnaires. Lors du rachat en septembre d'une partie des activités de détail de Natixis par BPCE, la première avait indiqué qu'elle pourrait procéder à une distribution exceptionnelle pouvant atteindre 1,5 milliard d'euros, sauf projet d'acquisition importante.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

L'Eanm est le congrès de référence pour le secteur de la médecine nucléaire

Publié le 15/10/2018

Performance au rendez-vous...

Publié le 15/10/2018

Les deux sociétés de communications et d'électronique de défense Harris et L3 ont annoncé dimanche une "fusion entre égaux", qui créera un ensemble affichant des ventes annuelles de 16 Mds$.

Publié le 15/10/2018

Le projet bénéficiera d'un contrat de rémunération d'une durée de 10 ans à compter de sa mise en service prévue à la fin de l'année 2019...

Publié le 15/10/2018

Muriel Benedetto Marmilloud travaillera aux côtés du Président Directeur Général, Olivier Jallabert...