En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 048.23 PTS
-0.41 %
5 050.50
-0.36 %
SBF 120 PTS
4 038.96
-0.39 %
DAX PTS
11 430.96
+0.16 %
Dowjones PTS
25 080.50
-0.81 %
6 769.87
+0.00 %
1.130
-0.08 %

La valeur du jour à Paris - ILIAD : spéculations sur un retrait de la côte

| AOF | 303 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - ILIAD : spéculations sur un retrait de la côte
Credits  ShutterStock.com


Iliad grimpe de près de 6% à 111,05 euros, soutenu par la spéculation concernant un retrait de la cote. Un scénario évoqué par Oddo BHF après la décision du fondateur du groupe, Xavier Niel, de transférer la quasi totalité de ses actions Iliad dans une holding qu'il contrôle : Holdco. La holding a nanti 14,8 millions d'actions sur les 30,8 millions (soit 50,2% du capital du groupe) qu'elle détient. Ce nantissement devrait permettre à Xavier Niel d'emprunter entre 1 et 3 milliards d'euros. Une somme qu'il pourrait utiliser pour conduire un LBO en vue de racheter la part des minoritaires.

Le broker justifie l'idée d'un retrait de la côte : Xavier Niel a déjà procédé à un renforcement de sa position dans Illiad lorsque le titre est passé sous les 140 euros. L'action avait alors été pénalisée par son projet d'offre sur T-mobile US.

L'emprunt de 1 à 3 milliards d'euros pourrait alors servir à acheter l'ensemble des titres qu'il ne détient pas encore et retirer Iliad de la côte. Xavier Niel a, lors d'une conférence téléphonique, considéré qu'Illiad allait générer un free cash flow important à horizon deux ans du fait des investissements présents.

Au cours actuel, le flottant Iliad représente 2,7 milliards d'euros. Il s'agit donc là d'une option qui ne peut être écartée, estime le broker. Interrogé par AOF, Illiad souhaite ne pas commenter les rumeurs du marché.

L'analyste émet cependant d'autres scénarios alternatifs. Après avoir écarté l'option d'un refinancement d'anciens crédits, Oddo BHF envisage une opération d'envergure dans les télécoms.

Autre scénario plausible : un investissement dans les médias. Xavier Niel, qui a déjà investi dans plusieurs magazines et quotidiens, pourrait augmenter son exposition aux contenus notamment dans les droits sportifs.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/11/2018

Bouygues gagne 0,37% à 32,67 euros dans le sillage de résultats 9 mois supérieurs aux attentes et tirés par les performances de Bouygues Telecom et TF1. Celles-ci viennent éclipser les…

Publié le 15/11/2018

Le gérant d'Altamir fait des emplettes

Publié le 15/11/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 15/11/2018

L’hécatombe continue chez les fournisseurs d’Apple cette semaine. Après Japan Display, Lumentum, IQE, Qorvo, AMS est le dernier sous-traitant en date à lancer un avertissement sur ses…

Publié le 15/11/2018

Le conseil d’administration de CNP Assurances a, après avis de son comité des rémunérations et des nominations, approuvé la nomination d’Antoine Lissowski en qualité de directeur général…