5 514.51 PTS
+0.09 %
5 518.0
+0.17 %
SBF 120 PTS
4 398.92
+0.00 %
DAX PTS
13 200.51
-
Dowjones PTS
25 803.19
+0.89 %
6 758.54
+0.00 %
Nikkei PTS
23 951.81
+1.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La valeur du jour à Paris - GEMALTO chute encore, les analystes déplorent le manque de visibilité sur les résultats

| AOF | 162 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - GEMALTO chute encore, les analystes déplorent le manque de visibilité sur les résultats
Credits  ShutterStock.com


Gemalto va devoir attendre encore un peu pour espérer bénéficier de rachats à bon compte, malgré le fait qu'il évolue à son plus bas niveau depuis cinq ans et demi. Le titre du spécialiste des transactions sécurisées perd encore 5,66% ce lundi, à 40,48 euros, pénalisé par les réactions des analystes à sa publication semestrielle vendredi. Au-delà des résultats du premier semestre, déjà largement connus depuis fin juillet et dont la dégradation n'a donc surpris personne, plusieurs bureaux d'études s'arrêtent sur les perspectives du groupe.

Gemalto a en effet confirmé ce qu'il avait également dit en juillet, à savoir que son bénéfice des activités opérationnelles 2017 serait compris entre 293 millions d'euros et 323 millions d'euros. Mais le groupe a aussi précisé qu'il attend une légère amélioration au second semestre avec un bénéfice opérationnel de 200 à 230 millions d'euros et un chiffre d'affaires stable. 

Or, les analystes se montrent très prudents sur cette perspective de court terme et se refusent à la prendre pour argent comptant. Ainsi, Barclays, Invest Securities et Crédit Suisse ont maintenu leurs recommandations négatives sur le titre Gemalto, estimant qu'il vaut mieux pour l'heure rester à l'écart de la valeur.

Invest Securities souligne que Gemalto a enregistré une "très forte contraction" de la marge brute de son activité Mobile (-5,5 points) au premier semestre. Dans ce contexte, "nous sommes de moins en moins confortables avec le rebond des résultats intégré dans nos estimations qui devient de plus en plus lié au redressement de la division Mobile sur laquelle la visibilité est faible (changement de paradigme sectoriel avec l'arrivée de la SIM embarquée)", indique l'analyste. Invest Securities vise un bénéfice des activités opérationnelles annuel de 285 millions d'euros, qui ressort donc sous la guidance donnée par Gemalto.

Gemalto n'aura pas intérêt à décevoir avec son plan stratégique

Crédit Suisse est aussi plus pessimiste que la société, avec une estimation de bénéfice des activités opérationnelles de 301 millions d'euros pour cette année. Le bureau d'études a souligné les quatre défis que Gemalto va devoir relever pour tenir ses objectifs : les tendances devraient continuer à se dégrader sur le marché des SIM et des cartes EMV (terminaux de paiement aux Etats-Unis), l'activité auprès des gouvernements devrait rester sur un rythme de croissance limité à 2%, l'apport de l'activité Identité récemment acquise est faible et les effets de changes devraient s'aggraver.

De plus, Crédit Suisse ne se montre pas plus confiant pour 2018 : l'objectif d'une hausse des ventes de Gemalto lui semble "challenging" tandis que la marge du groupe devrait stagner autour de 10%.

Barclays, lui, souligne une autre échéance en 2018 : la présentation, décalée au premier semestre, du nouveau plan stratégique de Gemalto. En attendant, le bureau d'études recommande de rester à l'écart du titre. Pour lui, l'une des caractéristiques du nouveau plan sera sans doute sa courte durée tant le précédent plan, 2014-2017, a été difficile à conduire.




source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

Colas Rail, filiale de Bouygues, a remporté en groupement avec TSO (filiale de NGE) deux contrats de maintenance du réseau ferré français attribués par SNCF Réseau pour un montant total…

Publié le 16/01/2018

Suite à un accord de licence avec Sony Interactive Entertainment

Publié le 16/01/2018

Les actions seront radiées en février...

Publié le 16/01/2018

Au cours des 9 premiers mois de l’exercice 2017/2018, qui couvre la période allant du 1ermars 2017 au 30 novembre 2017, Orchestra-Prémaman a réalisé un chiffred’affaires consolidé de 469,1…

Publié le 16/01/2018

Bigben Interactive a annoncé la distribution prochaine de la manette Revolution Pro Controller 2 pour PS4 et PC en Asie. Suite à un accord de licence avec Sony Interactive Entertainment Inc., le…

CONTENUS SPONSORISÉS