5 526.51 PTS
+0.58 %
5 523.0
+0.56 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.58 %
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
25 986.02
-0.12 %
6 826.75
+0.23 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La valeur du jour à Paris - EUROPACORP s'apprête à terminer une année 2017 terrible

| AOF | 184 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - EUROPACORP s'apprête à terminer une année 2017 terrible
Credits  ShutterStock.com


EuropaCorp va terminer cette année 2017 sur ses plus bas niveaux historiques, légèrement au-dessus d'un euro l'action. Depuis le 1er janvier, le titre de la société de production cinématographique a chuté de plus de 72%, signant à date la deuxième plus forte baisse du marché SRD de l'année, juste devant Adocia (-76,9%). Pour EuropaCorp, l'année a été coupée en deux épisodes très clairs. D'abord, le premier semestre a profité de l'élan pris fin 2016 avec l'entrée au capital du groupe de FF Motion.

Cette filiale de la société chinoise Fundamental Films a mis 60 millions d'euros sur la table pour acquérir près de 28% du capital d'EuropaCorp, devenant son deuxième actionnaire derrière son fondateur Luc Besson.

De plus, fin 2016-début 2017, EuropaCorp avait commencé à se recentrer sur son cœur de métier, la production de films et de séries, en se désengageant de l'exploitation de cinémas. Cette activité a été cédée aux Cinémas Gaumont Pathé. Troisièmement, le chiffre d'affaires de l'exercice 2016/2017 clos fin avril était ressorti au-delà des attentes, laissant espérer des résultats finaux moins dégradés que ce que laissait entendre la société. Enfin, les investisseurs et les analystes restaient confiants dans le potentiel que représentait alors le film Valérian et les mille planètes.

La combinaison de tous ces facteurs a permis à EuropaCorp d'atteindre le 26 juin son sommet de l'année à 4,19 euros.

EuropaCorp a vu son cours être divisé par 4 en six mois

A partir de ce moment, la chute a été inéluctable. Publiés le 28 juin, les résultats annuels n'ont finalement pas surpris favorablement les analystes et EuropaCorp a commencé à baisser en Bourse. Le groupe a eu beau annoncer des mesures de restructuration de son activité aux États-Unis pour tenter de résorber ces déficits, le mal était fait.

De plus, au cœur de l'été, les premiers retours du box-office sur Valérian n'ont pas été bons faisant craindre un accident industriel. Avec un budget de 180 millions d'euros, Valérian et les mille planètes représentait un risque important pour EuropaCorp et des analystes commençaient à souligner que l'existence même de la société pouvait en dépendre. Au final, les craintes se sont confirmées : les performances commerciales de Valérian ont été décevantes, des rumeurs de recapitalisation d'EuropaCorp ont commencé à circuler sur les marchés, deux dirigeants (le DG délégué puis le DG) ont quitté l'entreprise et les résultats du premier semestre ont affiché de nouvelles pertes.

Dans ce contexte, EuropaCorp a fini par confirmer fin novembre qu'une recapitalisation est "en réflexion", ce qui a achevé de faire fuir des actionnaires craignant une forte dilution de leur participation. De plus, le groupe a indiqué que de nouveaux actifs pourraient être cédés pour tenter de remettre ses comptes à flot. Affaire à suivre...

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/01/2018

La ministre du Travail Muriel Pénicaud le 2 novembre 2017 à Paris ( ludovic MARIN / AFP/Archives )Le ministère du Travail va passer "à la deuxième phase" de la concertation pour réformer…

Publié le 19/01/2018

    EXEL Industries Société Anonyme au capital de 16 969 750 EUR Siège Social : 54, rue Marcel Paul 51206 Epernay Cedex RCS Epernay n° B 095 550 356…

Publié le 19/01/2018

Le bitcoin est retombé mercredi sous les 10 000 dollars après avoir touché un plus haut historique à 19 783 dollars le 17 décembre dernier. La plus connue des cryptomonnaies s'est ensuite un peu…

Publié le 19/01/2018

Un mois après avoir annoncé que son nouvel exercice 2017/2018, entamé début novembre, serait en croissance par rapport à 2016/2017, Ceconomy prévient déjà que ses résultats du premier…

Publié le 19/01/2018

IBM (-3,68% à 162,89 dollars) affiche la seconde plus forte baisse de l’indice Dow Jones, le géant informatique ne bénéficiant pas de l’annonce de la première progression de ses ventes…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Dominique Carouge exerçait depuis le 1er janvier 2016 les responsabilités de Directeur Financier Adjoint et de Responsable des Opérations financières et du Contrôle...

Publié le 19/01/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                            Paris, le 19 janvier…

Publié le 19/01/2018

Une fois converties en actions ordinaires, ces ADP seront admises à la négociation sur le marché Euronext Growth...

Publié le 19/01/2018

Visiativ a finalisé le rachat par Alliativ, société holding détenue par les deux fondateurs dirigeants Laurent Fiard et Christian Donzel, des 450 660 ADP 2012 (Action à Dividende Prioritaire)…

Publié le 19/01/2018

LES HOTELS BAVEREZ Société Anonyme au Capital de EUR 10 127 050 Siège social : 2, Place des Pyramides 75001 PARIS RCS PARIS 572 158 558 ISIN : FR 0007080254 Communiqué,…

CONTENUS SPONSORISÉS