En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 896.92 PTS
-0.26 %
4 881.0
-0.42 %
SBF 120 PTS
3 892.27
-0.24 %
DAX PTS
10 924.70
-0.04 %
Dowjones PTS
24 548.84
+0.09 %
6 741.40
-0.33 %
1.135
-0.17 %

La valeur du jour à Paris - EUROPACORP dans la tourmente

| AOF | 248 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - EUROPACORP dans la tourmente
Credits  ShutterStock.com


EuropaCorp cède 7,75% à 2,50 euros, après avoir atteint 2,20 euros, soit son niveau le plus bas depuis début avril. Le studio de production de films est pénalisé par l'accusation de viol proférée par une actrice à l'encontre du fondateur du groupe, Luc Besson. Ce dernier "dément catégoriquement tout viol de quelque nature que ce soit", a déclaré à Reuters son avocat, Me Thierry Marembert. "Luc Besson est tombé de sa chaise quand il a entendu parler de ces accusations", a-t-il ajouté.

Cette affaire braque de nouveau les projecteurs sur un groupe en proie depuis plusieurs semaines à la spéculation. Le lundi 7 mai, le titre avait clôturé à 3,32 euros, un plus haut depuis août 2017. Malgré le repli du jour, l'action affiche un gain de 137% depuis le début de l'année. 

Certains investisseurs spéculent depuis des mois sur le rachat d'EuropaCorp par le groupe américain de streaming Netflix.

Début avril, un porte-parole du groupe avait indiqué à l'AOF qu'EuropaCorp "ne confirmait pas les rumeurs de presse" évoquant l'imminence d'un rachat par Netflix.

La société de production de films avait également répété ce qu'elle avait déjà indiqué plusieurs fois depuis le début de l'année, à savoir que "des discussions ont lieu avec plusieurs partenaires potentiels industriels et/ou financiers. Ces discussions se passent dans la sérénité et la confiance". De plus, le groupe avait réaffirmé ne pas être entré en exclusivité avec aucun des partenaires potentiels en question.

Le journal Les Echos affirmait quelques jours plus tôt que Netflix était le mieux placé pour racheter EuropaCorp et que les deux parties espéraient boucler un deal avant l'été.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

Au premier semestre, clos fin septembre, EuropaCorp a essuyé une perte nette, part du groupe de 88,9 millions d’euros contre - 70,6 millions d’euros, un an plus tôt. Le groupe a enregistré des…

Publié le 13/12/2018

Depuis le dernier trimestre 2017, début du partenariat entre le spécialiste du marketing point de vente MEDIA 6 et Lucibel, la collaboration entre les...

Publié le 13/12/2018

Thales et Gemalto ont annoncé avoir obtenu l’Autorisation Règlementaire relative au contrôle des concentrations de la part de l’autorité de la concurrence (Commerce Commission) en…

Publié le 13/12/2018

Lumibird, spécialiste des technologies laser, a annoncé le succès de son augmentation de capital en numéraire avec maintien du droit préférentiel de souscription d’un montant de 7 828 812…

Publié le 13/12/2018

La livraison de ces navires devrait s'échelonner entre le premier et le troisième trimestre 2021.