Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 617.27 PTS
+0.1 %
5 617.00
+0.21 %
SBF 120 PTS
4 460.31
+0.09 %
DAX PTS
13 848.35
+0.44 %
Dow Jones PTS
30 814.26
-0.57 %
12 803.93
+0. %
1.207
-0.03 %

La valeur du jour à Paris ENGIE ne dit pas oui à ce prix

| AOF | 485 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris ENGIE ne dit pas oui à ce prix
Credits Gerard bottino  ShutterStock.com


Engie entend bien tirer son épingle du jeu dans le combat que se livrent Veolia et Suez. S'il évite de prendre partie, le groupe confronte les deux adversaires au principe de réalité afin qu'ils ajustent leurs positions dans l'intérêt de tous. Sur BFM Business, Jean-Pierre Clamadieu a ainsi endossé le rôle de Monsieur Loyal. Certes, la création d'un champion national de l'environnement fait sens, mais le prix n'est pas correct. De plus, rappelle-t-il à Veolia, une telle opération ne pourra se faire qu'en toute intelligence avec Suez. Résultat, Veolia cède 0,4% et Engie, 0,1%. Suez gagne 1,5%.

Dimanche, Veolia avait suscité la surprise en proposant de racheter l'essentiel de la participation d'Engie dans Suez (29,9% sur un total de 32%) pour 15,5 euros par action, soit un montant de 2,9 milliards d'euros, avant de lancer une offre sur le reste du capital de son rival et de bâtir avec lui un "grand champion mondial français de la transformation écologique". Suez a rapidement balayé ce scénario jugé "particulièrement hostile".

Depuis lors, la réponse d'Engie était attendue avec impatience, même si des rumeurs circulaient ces derniers jours.

Diplomate, le président d'Engie, Jean-Pierre Clamadieu a d'abord salué la "simplicité" et la "rapidité" de cette offre, qui constituaient pour lui des "éléments attractifs".

Mais, comme attendu, il a prévenu que le deal ne pourrait se faire à ce prix, soulignant que l'offre de Veolia équivaut au prix affiché par l'action Suez en février, c'est-à-dire avant la crise du nouveau coronavirus.

Jean-Pierre Clamadieu a également écarté la menace brandie par Veolia d'une OPA hostile qui se passerait donc de son feu vert. Selon lui, une telle opération n'est envisageable qu'à un prix supérieur à la proposition actuelle.

Pour autant, Engie a également profité du plateau de BFM Business pour augmenter la pression sur Suez, lui conseillant de présenter très vite des solutions d'alternatives crédibles.

Au final, Jean-Pierre Clamadieu a appelé les protagonistes à dialoguer, ce qui ressemble, à date, à un vœux pieu. Mais le week-end pourrait porter conseil.

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/01/2021

Carlos Tavares, désormais directeur général de Stellantis, et John Elkann, président du conseil d'administration du nouveau groupe ( Daniel ROLAND, BILL PUGLIANO / AFP/Archives )Le titre…

Publié le 18/01/2021

La salle de contrôle d'Euronext, société qui gère la Bourse de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris a terminé sans tendance (+0,10%) lundi, au terme d'une séance peu…

Publié le 18/01/2021

Alhambra IT, filiale du groupe Prologue, à travers sa division aQuantum, mène depuis plusieurs années des recherches en partenariat avec des entreprises IT spécialisées, des institutions de…

Publié le 18/01/2021

Session. est une simulation authentique et réaliste à destination des passionnés de skateboard...

Publié le 18/01/2021

La crise du Covid-19 a pesé lourd. Le trafic total du groupe ADP a chuté de 60,4 % sur l'année 2020, avec 96,3 millions de passagers accueillis dans l'ensemble du réseau d'aéroports gérés. Hors…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2021

Thierry Mirville nommé directeur financier du pôle Vinci Construction Christophe Ferrer nommé directeur de la trésorerie et des financements de...

Publié le 18/01/2021

Predilife, spécialiste de solutions innovantes de prédiction de risque de pathologies, étend sa technologie au cancer du col de l'utérus...

Publié le 18/01/2021

Ipsos a annoncé l'acquisition de Fistnet d.o.o, une société croate qui a conçu la plate-forme de mesure d'audience numérique "Dotmetrics". Cette acquisition vient sceller une collaboration de…

Publié le 18/01/2021

Suez acquiert la participation de 33,4% d'Itochu Group dans Canaragua, pour un montant de 37 millions d'euros...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne