En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 701.56 PTS
-1.28 %
4 688.00
-1.38 %
SBF 120 PTS
3 719.03
-1.27 %
DAX PTS
12 387.82
-1.74 %
Dow Jones PTS
26 782.97
-0.12 %
10 879.53
-0.16 %
1.163
-0.33 %

La valeur du jour à Paris ENGIE devra trancher

| AOF | 278 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris ENGIE devra trancher
Credits Gerard bottino  ShutterStock.com


Engie progresse de 1,07% à 11,78 euros après avoir gagné 4,67% hier. Des trois protagonistes du grand dossier de la rentrée (le projet de rachat de Suez par Veolia), l'ex-GDF Suez est sans doute celui qui a le moins à perdre. Soit il accepte le pactole de 2,9 milliards d'euros de Veolia en échange de l'essentiel de sa participation dans Suez, soit non. Dans ce dernier cas, il pourra se targuer de détenir un actif attractif et à potentiel. En effet, certains observateurs jugent le prix de 15,5 euros par action Suez opportuniste à la fin d'une pandémie qui a pesé sur les marchés.

Surtout, ils estiment que ce prix ne reflète pas l'impact positif supposé du plan Suez 2030. Si tel est le cas, Engie pourrait patienter quelques années et revendre sa participation à un bien meilleur prix.

La sous-valorisation de Suez est naturellement l'un des angles d'attaque saisi par le conseil d'administration du numéro deux mondial de l'environnement.

Cependant, ce n'est pas le seul. Comme c'est souvent le cas dans ce type de batailles, Veolia a la capacité financière de relever de quelques euros son offre de façon à faire taire les critiques.

Ainsi, Suez, a rejeté hier soir le projet de Veolia en opposant également sa volonté d'indépendance.

Pour le groupe "la stratégie proposée engendrerait des disynergies et des pertes d'opportunité en France et à l'international". En outre, "la complexité du processus retenu conduirait à deux années de perturbations opérationnelles au moment où, dans le contexte post-Covid, les équipes sont focalisées sur la mise en œuvre de leur plan stratégique".

A première vue, les conséquences, mêmes négatives, de l'opération ne concernent pas vraiment Engie. Fort de ses 2,9 milliards, le groupe de Jean-Pierre Clamadieu pourrait se concentrer sur les énergies renouvelables et les infrastructures gazières, son nouveau credo.

Mais la situation n'est pas si simple. L'Etat, toujours premier actionnaire d'Engie avec 24% du capital, n'a pas intérêt à ce que ce rapprochement censé donner naissance à un "leader incontesté" du secteur ne se traduise par un affaiblissement potentiel d'un groupe emblématique et surtout, par de la casse sociale chez la nouvelle entité.

Pour obtenir un "oui" d'Engie, Veolia devra convaincre son conseil d'administration mais aussi l'Elysée du bien fondé d'une offensive qui fera disparaître un autre champion français, ex-Lyonnaise des eaux, au nom de la mondialisation du marché de l'eau et des déchets.




source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
#}
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2020

Suez se distingue en cette fin de semaine à Paris avec un titre qui avance de 14,5% à 14,9 euros...

Publié le 25/09/2020

Air France KLM perd encore 5% à 2,9 euros en cette fin de semaine, sur un nouveau plancher historique...

Publié le 25/09/2020

Electrolux progresse de 2,54% à 200,1 couronnes suédoises et s'adjuge la troisième place de l'indice phare suédois, l'OMX Stockholm 30. Les investisseurs saluent l'annonce du spécialiste de…

Publié le 25/09/2020

Amazon, suivant la voie de Microsoft ou Google (Stadia), a dévoilé un service de jeu sur abonnement basé dans le cloud...

Publié le 25/09/2020

(Zonebourse.com) Nous clôturons la ligne sur le turbo put Vontobel ZJ70V portant sur le titre Kering à 6.23 EUR. Ce produit dérivé a été conseillé…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne