En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 333.69 PTS
+0.33 %
5 330.50
+0.32 %
SBF 120 PTS
4 280.55
+0.25 %
DAX PTS
12 516.88
+0.04 %
Dowjones PTS
24 461.70
-0.80 %
7 217.49
+0.00 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

La valeur du jour à Paris - DERICHEBOURG : la famille cède 10% du capital

| AOF | 487 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - DERICHEBOURG : la famille cède 10% du capital
Credits  ShutterStock.com


Derichebourg plonge de près de 10% à 8,01 euros, pénalisé par la cession de 10% de son capital par la famille fondatrice. Ce repli s'explique par l'afflux de papier sur le marché et par la décote acceptée par Daniel Derichebourg et les siens. La transaction a été réalisée à 8 euros par titre, soit avec un rabais de près de 10% par rapport au cours de clôture d'hier (8,65 euros). La transaction reste toutefois bénéfique pour la famille du fondateur du spécialiste du recyclage qui a touché plus de 131,2 millions d'euros.

Elle a profité de la belle progression du titre enregistrée ces dernières années. Malgré le repli accusé ce matin, il affiche un gain de 87% depuis un an et de 190% depuis cinq ans.

Frappé de plein fouet par la chute du cours des métaux liée à la crise financière de 2008, Derichebourg a mené une restructuration drastique qui lui a permis de bénéficier à plein de la reprise économique en cours.

Pour preuve, début décembre, Derichebourg a publié au titre de son exercice 2016/2017 clos fin septembre un résultat net en progression de 490% à 76 millions d'euros. L'Ebitda courant du spécialiste du recyclage des déchets est ressorti à 202,7 millions, en hausse de 66,9%. Il représente 7,4% du chiffre d'affaires. Le chiffre d'affaires s'est élevé à 2,7 milliards d'euros, en progression de 27%.

Solidement implanté sur ses marchés, performant et désendetté, le groupe Derichebourg se positionne désormais comme un acteur de leur consolidation, et étudie les opportunités de croissance externe qui pourraient se présenter cette année, afin de poursuivre son développement dans le respect de son modèle économique.

Daniel Derichebourg et sa famille comptent continuer de bénéficier de la bonne santé du groupe. Malgré cette cession, ils conservent environ 40,12% du capital et 56,68% des droits de vote de la société dont le flottant est porté à environ 58,78%.

CFER, le holding détenant ces titres, a confirmé son intention de conserver sa participation de façon durable, a par ailleurs souscrit un engagement de conservation pour une durée de 360 jours calendaires à compter du règlement-livraison.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

Etapé clé franchie dans le programme Isoprod...

Publié le 22/06/2018

EDF retombe de 1,1% à 11,7 euros en début de séances, la spéculation liée à une éventuelle scission de l'électricien s'essoufflant après les propos de...

Publié le 22/06/2018

Somfy annonce qu'il va sortir la société chinoise Dooya, qu'il contrôle à 70%, de son périmètre d’intégration globale pour la consolider selon la méthode de la mise en équivalence. Les…

Publié le 22/06/2018

L'Association internationale du transport aérien (IATA) s'est dit dans un communiqué "inquiète" des propositions du gouvernement français concernant la privatisation d'ADP. "La privatisation doit…

Publié le 22/06/2018

Une sursouscription de 4,2 fois l'offre proposée et une demande globale de 160 ME : c'est le résultat de l'introduction de 2CRSI qui va donc...