En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 363.79 PTS
-
5 368.0
-
SBF 120 PTS
4 309.93
-
DAX PTS
12 157.67
-
Dowjones PTS
26 246.96
+0.71 %
7 494.40
+0.80 %
1.166
-0.06 %

La valeur du jour à Paris - CASINO répond à ses détracteurs, mais l'action ne rebondit pas

| AOF | 312 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - CASINO répond à ses détracteurs, mais l'action ne rebondit pas
Credits  ShutterStock.com


Après une semaine dernière particulièrement difficile pendant laquelle elle a chuté de 13%, l’action Casino a du mal à se reprendre. Elle oscille entre hausse et baisse depuis le début de la séance et cède désormais 0,22% à 27,18 euros. Les réponses faîtes par le distributeur aussi bien au fonds activiste Muddy Waters, qui a souligné vendredi l’absence de dépôt des comptes de Casino Finance, qu’à S&P, qui a dégradé sa note long terme d’un cran à "BB", ne semblent pas suffisantes aux yeux des investisseurs.

S'agissant de Casino Finance, qui consolide la trésorerie des activités en France, Casino a indiqué que celle-ci était 801 millions d'euros à fin juin contre 586 millions à fin 2017.

Le groupe a précisé que le niveau de trésorerie de son périmètre France, qui inclut Casino Guichard Perrachon, les activités France et les holding détenues à 100% - dont Casino Finance - ressortait à 2,1 milliards d'euros au 30 juin contre 1,9 milliard au 31 décembre 2017.

Un autre front s'est ouvert ce matin pour Casino, celui de la dégradation de sa note long terme de "BB+" à "BB" avec perspective négative par S&P. L'agence de notation a justifié sa décision par le niveau élevé de l'endettement, qui depuis deux ans est resté supérieur à un niveau incompatible avec une note "BB+", en dépit d'une bonne dynamique commerciale et de l'intention de la direction de céder des actifs pour réduire sa dette.

Le groupe a pris acte de cet abaissement et souligné que l'agence de notation ne prenait en compte son plan de cession de 1,5 milliard d'euros en cours de réalisation.

S&P y fait cependant référence, mais il craint que les ventes immobilières envisagées prennent pour certaines la forme de cession-bail et ne conduiraient donc pas à une réduction significative de la dette ajustée. Une préoccupation qui était déjà celle de Credit Suisse, la semaine dernière.

Compte tenu du produit attendu du plan de cessions en cours et de son autofinancement, le groupe a confirmé son objectif de réduction de la dette financière nette en France de 1 milliard d'euros à fin 2018 pour la réduire à 2,7 milliards d'euros (contre 3,7 milliards d'euros à fin 2017).

Le distributeur assure par ailleurs que ce changement de notation n'a pas d'impact sur le coût de sa dette financière obligataire et n'affecte pas sa liquidité.

Casino a aussi réaffirmé l'ensemble de ses objectifs 2018. Il vise notamment un résultat opérationnel courant en hausse d'au moins 10% au niveau du groupe, hors crédits fiscaux, mais aussi en France dans l'alimentaire, hors immobilier.

Enfin, le conseil d'administration a pris connaissance des analyses des conseils financiers de la société, et observe que le groupe possède une résilience opérationnelle, une solidité financière et des ressources immédiatement disponibles non reflétées dans le cours de bourse actuel.

Au-delà de la situation financière de Casino, les investisseurs s'inquiètent surtout de la dette de sa maison-mère, Rallye, qui doit faire face à d'importants remboursements obligataires. 700 millions d'euros sont dus en octobre 2018 et 300 millions en mars 2019, selon S&P. L'agence de notation explique que Rallye dispose de 1,7 milliard d'euros de lignes de crédit, dont 1,4 milliard nécessitent un nantissement en actions Casino si elles étaient tirées. Or plus le titre recule et plus d'actions sont nécessaires pour le nantissement. Selon Kepler Cheuvreux, cette situation augmente la pression pour que Casino cède des actions à temps ou plus rapidement.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 18/09/2018

Roberto Firmino (c) buteur décisif pour Liverpool lors de la victoire à domicile face au PSG 3-2 le 18 septembre 2018 en 1re journée de C1 ( Adrian DENNIS / AFP )Le PSG n'a perdu que dans les…

Publié le 18/09/2018

L'attaquant de Liverpool Roberto Firmino fait tomber le Paris SG battu 3-2 à Londres le 18 septembre 2018 en 1re journée de C1 ( Adrian DENNIS / AFP )Un but dans les dernières secondes de…

Publié le 18/09/2018

Pécresse demande à LR une clarification sur Orban et le RN ( VALERY HACHE / AFP/Archives )Valérie Pécresse a demandé mardi, lors du bureau politique des Républicains (LR), une clarification…

Publié le 18/09/2018

SFR a annoncé avoir signé in extremis un accord de distribution avec Canal+ pour ses chaînes RMC Sport, avant le début mardi soir de la Ligue des Champions de football. ( ERIC PIERMONT / AFP…

Publié le 18/09/2018

  Rueil-Malmaison, le 18 septembre 2018       VINCI place avec succès une émission obligataire de 1,75 milliard d'euros, en deux tranches de respectivement 0,75…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2018

Selon le 'Financial Times', l'investisseur activiste CIAM a écrit à la direction de Scor pour lui reprocher son rejet de l'offre de rachat soumise en août par l'assureur Covéa.

Publié le 18/09/2018

DÉCLARATION DE TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES RÉALISÉES DU 10 AU 14 SEPTEMBRE 2018   Présentation agrégée par jour et par…

Publié le 18/09/2018

Le projet de retrait de la cote de Tesla, finalement avorté fin août, a déclenché une enquête judiciaire aux Etats-Unis, selon l'agence 'Bloomberg'. En cause, la communication erratique d'Elon…

Publié le 18/09/2018

Vinci a annoncé le succès d’une émission obligataire de 1,750 milliard d’euros, répartis entre une souche de 0,75 milliard d’euros à échéance septembre 2025, assortie d’un coupon de…

Publié le 18/09/2018

PARIS-LA DEFENSE (FRANCE), 18 septembre 2018 - Le Conseil de surveillance de Tarkett a décidé de nommer Fabrice Barthélemy en qualité de Président du Directoire de Tarkett par…