En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 388.44 PTS
-0.53 %
5 370.00
-0.86 %
SBF 120 PTS
4 302.15
-0.76 %
DAX PTS
12 593.00
-0.74 %
Dowjones PTS
25 064.50
-0.53 %
7 352.36
+0.00 %
1.164
-0.01 %

La valeur du jour à Paris - CARREFOUR lourdement sanctionné après une publication semestrielle très décevante

| AOF | 500 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - CARREFOUR lourdement sanctionné après une publication semestrielle très décevante
Credits Photostock10  ShutterStock.com


Carrefour décroche de 12,15% à 17,15 euros, au plus bas depuis novembre 2012, après avoir publié des résultats semestriels encore plus dégradés que prévu. Dans son sillage, Casino perd 5,88% à 46,27 euros. Sur la base d'un chiffre d'affaires déjà publié de 43,05 milliards d'euros, Carrefour a enregistré une chute de 34% de son bénéfice net ajusté part du groupe, à 154 millions d'euros.

En plus de la hausse des coûts de restructuration, ce repli intègre la dégradation des performances opérationnelles de Carrefour au premier semestre : son bénéfice opérationnel courant est ressorti à 621 millions d'euros, en baisse de 12,1%. Les analystes anticipaient une baisse limitée à 4%. La marge opérationnelle courante de Carrefour a été ramenée de son côté à 1,6% contre 1,9% un an plus tôt.

Depuis la publication des ventes semestrielles du groupe, les analystes s'attendaient à une érosion de sa rentabilité. En effet, Carrefour a dû concéder des baisses de prix conséquentes pour résister à la concurrence - ce qui ne l'a pas empêché de voir ses parts de marché diminuer - notamment en France. Dans ce contexte, un repli de sa marge sur son principal marché n'est pas une surprise.

Seulement, le mouvement a été exacerbé par les pertes des magasins Dia désormais tous opérés sous enseigne Carrefour. Pour Jefferies, sur la baisse de 70 points de base de la marge de Carrefour France, 20 à 30 points de base pourraient être liés à ces éléments. "Carrefour semble "s'être pris les pieds dans le tapis" de la conversion/transformation de magasins/réseaux. Avec des pertes annuelles qui devraient rester au niveau des chiffres de 2016, Dia est bien loin des objectifs", commente Invest Securities.

Carrefour perd les faveurs des analystes

Outre la France, Carrefour a connu des difficultés en Amérique latine, où sa marge a reculé de 60 points de base à 3,6%. Un changement de réglementation pénalise son activité de services financiers au Brésil tandis que la conjoncture reste compliquée en Argentine, avec des volumes sous pression et une inflation élevée.

Compte tenu de la nette dégradation de ses résultats semestriels, Carrefour a en plus alerté sur ses perspectives. Le groupe a d'abord abaissé sa prévision de croissance des ventes de +3/+5% à +2/+4%. De plus, il a indiqué que son bénéfice opérationnel courant, pour lequel aucune guidance n'avait été donné jusque-là, enregistrerait sur l'année une baisse identique à celle du premier semestre, soit 12%. Il atteindrait donc 2,07 milliards d'euros, bien loin du consensus qui le voyait jusqu'à aujourd'hui autour de 2,4 milliards d'euros.

En réaction à cette publication d'où aucun élément ne semble surnager, plusieurs analystes ont abandonné leurs recommandations d'achat sur Carrefour : Invest Securities, Jefferies, JPMorgan. Oddo, pour sa part, est resté à Neutre tout en ramenant son objectif de cours de 23 à 19 euros. Le broker estime que les fondamentaux de Carrefour sont fragilisés, ce qui incite à la prudence en attendant la stratégie du nouveau PDG.



source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

Les marchés européens évoluent proches de l’équilibre. La prudence domine alors que le yuan a touché un plus bas depuis un an contre le dollar. Les investisseurs s’inquiètent que…

Publié le 20/07/2018

Boiron est malmené à la mi-journée à Paris, en retrait de 4,3% à 69,7 euros...

Publié le 20/07/2018

Le groupe à la pomme capitalise près de 950 Mds$ avant les comptes

Publié le 20/07/2018

L'histoire pourrait s'accélérer prochainement

Publié le 20/07/2018

En hausse de 2,4% à 118,40 euros, Rémy Cointreau signe la plus forte progression du SBF 120, soutenu par l'annonce d'un ralentissement moins marqué que prévu de sa croissance organique au premier…