5 513.82 PTS
-
5 480.0
-
SBF 120 PTS
4 405.94
-
DAX PTS
13 246.33
-
Dowjones PTS
25 792.86
-0.04 %
6 737.14
-0.32 %
Nikkei PTS
23 776.28
-0.73 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La valeur du jour à Paris - CARREFOUR lourdement sanctionné après une publication semestrielle très décevante

| AOF | 410 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - CARREFOUR lourdement sanctionné après une publication semestrielle très décevante
Credits Photostock10  ShutterStock.com


Carrefour décroche de 12,15% à 17,15 euros, au plus bas depuis novembre 2012, après avoir publié des résultats semestriels encore plus dégradés que prévu. Dans son sillage, Casino perd 5,88% à 46,27 euros. Sur la base d'un chiffre d'affaires déjà publié de 43,05 milliards d'euros, Carrefour a enregistré une chute de 34% de son bénéfice net ajusté part du groupe, à 154 millions d'euros.

En plus de la hausse des coûts de restructuration, ce repli intègre la dégradation des performances opérationnelles de Carrefour au premier semestre : son bénéfice opérationnel courant est ressorti à 621 millions d'euros, en baisse de 12,1%. Les analystes anticipaient une baisse limitée à 4%. La marge opérationnelle courante de Carrefour a été ramenée de son côté à 1,6% contre 1,9% un an plus tôt.

Depuis la publication des ventes semestrielles du groupe, les analystes s'attendaient à une érosion de sa rentabilité. En effet, Carrefour a dû concéder des baisses de prix conséquentes pour résister à la concurrence - ce qui ne l'a pas empêché de voir ses parts de marché diminuer - notamment en France. Dans ce contexte, un repli de sa marge sur son principal marché n'est pas une surprise.

Seulement, le mouvement a été exacerbé par les pertes des magasins Dia désormais tous opérés sous enseigne Carrefour. Pour Jefferies, sur la baisse de 70 points de base de la marge de Carrefour France, 20 à 30 points de base pourraient être liés à ces éléments. "Carrefour semble "s'être pris les pieds dans le tapis" de la conversion/transformation de magasins/réseaux. Avec des pertes annuelles qui devraient rester au niveau des chiffres de 2016, Dia est bien loin des objectifs", commente Invest Securities.

Carrefour perd les faveurs des analystes

Outre la France, Carrefour a connu des difficultés en Amérique latine, où sa marge a reculé de 60 points de base à 3,6%. Un changement de réglementation pénalise son activité de services financiers au Brésil tandis que la conjoncture reste compliquée en Argentine, avec des volumes sous pression et une inflation élevée.

Compte tenu de la nette dégradation de ses résultats semestriels, Carrefour a en plus alerté sur ses perspectives. Le groupe a d'abord abaissé sa prévision de croissance des ventes de +3/+5% à +2/+4%. De plus, il a indiqué que son bénéfice opérationnel courant, pour lequel aucune guidance n'avait été donné jusque-là, enregistrerait sur l'année une baisse identique à celle du premier semestre, soit 12%. Il atteindrait donc 2,07 milliards d'euros, bien loin du consensus qui le voyait jusqu'à aujourd'hui autour de 2,4 milliards d'euros.

En réaction à cette publication d'où aucun élément ne semble surnager, plusieurs analystes ont abandonné leurs recommandations d'achat sur Carrefour : Invest Securities, Jefferies, JPMorgan. Oddo, pour sa part, est resté à Neutre tout en ramenant son objectif de cours de 23 à 19 euros. Le broker estime que les fondamentaux de Carrefour sont fragilisés, ce qui incite à la prudence en attendant la stratégie du nouveau PDG.



source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2018

Il s'agit d'une émission obligataire à taux fixe de 500 ME à 7 ans assortie d'un coupon de 0,75%...

Publié le 16/01/2018

Selon le quotidien 'Les Echos', le groupe de BTP Eiffage a décroché le plus gros contrat du futur réseau de métros automatiques Grand Paris Express.

Publié le 16/01/2018

"Nos résultats semestriels s'inscrivent dans la trajectoire présentée lors de notre introduction en Bourse"...

Publié le 16/01/2018

Le Groupe M6 et le Groupe Canal+ passent un accord de partenariat global pour les contenus du groupe M6 destinés aux offres Canal...

Publié le 16/01/2018

Rendez-vous le 22 février...

CONTENUS SPONSORISÉS