Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 602.54 PTS
-
6 615.00
-
SBF 120 PTS
5 161.42
-
DAX PTS
15 603.24
-
Dow Jones PTS
33 876.97
+1.76 %
14 137.23
+0. %
1.189
-0.18 %

La valeur du jour à Paris Bluebell Capital s'en prend désormais à VIVENDI

| AOF | 270 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris Bluebell Capital s'en prend désormais à VIVENDI
Credits  ShutterStock.com


Après avoir fait chuter Emmanuel Faber, l'ancien patron de Danone, le fonds d'investissement activiste Bluebell Capital Partners vient de jeter son dévolu sur la holding phare de l'empire Bolloré, Vivendi. Dans une lettre datée du 21 mai dernier et adressé à Arnaud de Puyfontaine, le directeur général du groupe, le fonds londonien affirme que les conditions de la scission d'Universal Music Group (UMG) sont défavorables aux actionnaires minoritaires et demande le versement d'un dividende exceptionnel de 2,8 euros par action, soit environ 3,3 milliards d'euros au total.

Une requête qui porte le titre Vivendi sur la place parisienne, puisque le géant français des médias domine le CAC 40 avec un gain de quasiment 1,4% à 29,88 euros.

"Nous sommes extrêmement favorables à la séparation d'UMG du reste de l'entreprise. C'est la bonne décision et les investisseurs ont longtemps poussé en ce sens pour réduire la décote de la holding Vivendi", a déclaré dans une interview Marco Taricco, le cofondateur de Bluebell, rapporte le Financial Times.

Mais "nous avons des réserves sur la façon dont ils exécutent la séparation en versant un dividende en nature. C'est sous-optimal pour tous les actionnaires, sauf pour Vincent Bolloré et le Groupe Bolloré", a ajouté l'homme d'affaires. Le milliardaire français devrait en effet conserver une minorité de contrôle, avec environ 19% des parts de la major musicale, une fois l'introduction en bourse réalisée.

Dans une note d'analyse du mois de mars, Société Générale rappelait à ce propos que la distribution de 60% du capital d'UMG en nature impliquait une imposition fortement variable en fonction de la situation des actionnaires : "elle devrait être nulle pour le Groupe Bolloré grâce au régime 'mère/fille' ", écrivait la banque rouge et noir, alors que les investisseurs français et étranger pourraient être imposés jusqu'à 30% pour les premiers et 15% pour les seconds, impliquant une décote de 7,6% sur le titre de la holding.

Bluebell, dont la participation dans Vivendi n'a pas été dévoilée, s'est également montré inquiet face au transfert d'actifs UMG dans une nouvelle société de droit néerlandais, et ce, avant même l'accord des actionnaires pour procéder à la scission. Il n'appelle toutefois pas à s'y opposer lors de la prochaine assemblée générale du 22 juin.

Enfin, le fonds demande à Vivendi d'effectuer l'IPO à New York et non à Amsterdam, comme cela est prévu d'ici le 27 septembre prochain. 

source : AOF

 ■

2021 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 22/06/2021

Affrontements entre des manifestants et la police anti-émeutes à Cali (Colombie), le 4 juin 2021 ( Luis ROBAYO / AFP )Il y a un mois, dans un quartier riche de Cali, des civils ont tiré à…

Publié le 21/06/2021

Une passante devant le New York Stock Exchange (NYSE) à Wall Street (New York), le 23 mars 2021 ( Angela Weiss / AFP )Le Dow Jones, indice vedette de Wall Street, est reparti de l'avant lundi…

Publié le 21/06/2021

L'artiste français de musique électronique Jean-Michel Jarre (gauche),près du président Emmanuel Macron (centre) et son épouse Brigitte Macron au début de la fête de la musique, à…

Publié le 21/06/2021

Poxel présentera deux publications lors de cet évènement scientifique....

Publié le 21/06/2021

Le CAC40 cash a clôturé la séance en hausse de 0,51 % à 6602,54 dans un volume de 3,3 MD€.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2021

Pour l'exercice 2020, la perte nette part de groupe proforma reste maîtrisée à -1,6 ME

Publié le 21/06/2021

Nomination de Mickaël Ferreira à la tête d'AdUX, à compter du 1er août 2021...

Publié le 21/06/2021

"L'achèvement de ce projet témoigne de la confiance renouvelée du groupe LVMH dans le savoir-faire de Vinci"...

Publié le 21/06/2021

METabolic Explorer ambitionne à l'horizon 2026 un chiffre d'affaires consolidé annuel supérieur à 300 ME et un Ebitda supérieur à 14%...

Publié le 21/06/2021

Poxel présentera deux publications lors de cet évènement scientifique....

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne