5 114.15 PTS
-0.64 %
5 104.50
-0.63 %
SBF 120 PTS
4 088.40
-0.67 %
DAX PTS
12 165.19
-0.31 %
Dowjones PTS
21 674.51
-0.35 %
5 790.91
-0.09 %
Nikkei PTS
19 470.41
-1.18 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

La valeur du jour à Paris - BIC finalement c'est bien

| AOF | 86 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - BIC finalement c'est bien
Credits  ShutterStock.com


Bic a bien réduit ce matin sa prévision de croissance organique des ventes pour 2017, mais les investisseurs n’y croyaient déjà plus depuis fin avril et la publication de résultats du premier trimestre très décevants. L’action du spécialiste des produits de grande consommation avait d’ailleurs chuté à l’époque de 10%, fermant la marche de l’indice SBF 120. Elle occupe ce matin la position opposée, avec un gain de 6,82% à 106,15 euros, les investisseurs saluent une meilleure rentabilité opérationnelle courante que prévu au deuxième trimestre et une moindre dégradation en 2017.

Bic anticipe désormais une croissance organique du chiffre d'affaires 2017 comprise entre 3% et 4% contre une progression 5% au auparavant et un consensus de 3%. Il a justifié cette révision par des marchés volatiles et des signes récents de baisse de la consommation au Brésil. Le groupe a aussi connu un mauvais début d'année, avec un recul de 4,1% des ventes au premier trimestre en données comparables. Elles se sont nettement améliorées sur cette même base au deuxième trimestre, progressant de 3,9% à 593,7 millions d'euros.

Mauvaise nouvelle du côté de l'objectif 2017 de ventes, mais bonne nouvelle pour la marge d'exploitation normalisée, c'est-à-dire hors éléments non récurrents, désormais anticipée en repli inférieur aux 100 points de base initialement prévus. Bic a décidé d'ajuster ses investissements de soutien à la marque pour limiter leur impact sur sa rentabilité.

Cette dernière a déjà favorablement surpris au deuxième trimestre, avec un résultat d'exploitation normalisé en progression de 4,6% à 138,2 millions d'euros, dépassant le consensus s'élevant à 131,9 millions d'euros. La marge d'exploitation normalisée est ainsi ressortie en repli seulement 20 points de base à 23,3%.

La division Briquets a en particulier surpris favorablement les analystes, avec une marge d'exploitation normalisée du deuxième trimestre 2017 de 41,7 %, contre 40,5 % un an auparavant compte tenu d'investissements dans le soutien à la marque plus faibles, comparés au deuxième trimestre 2016.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 11/08/2017

Groupe ADP baisse de 1,25% à 141,95 euros dans un marché déprimé. A l'image d'Air France (-3,43% à 11,975 euros) qui occupe la dernière place du SBF 120, Groupe ADP est pénalisé par les…

Publié le 09/08/2017

Gecina (+1,16% à 130,35 euros) est l’une des rares valeurs rescapées d’un indice SBF 120 malmenées par les tensions entre la Corée du Nord et les Etats-Unis. Dans le cadre de son rapprochement…

Publié le 01/08/2017

Mersen (+5,00% à 32, 79 euros) signe la plus forte hausse du SRD grâce au relèvement de ses perspectives qui font suite à des résultats du premier semestre solides. Le spécialiste des composants…

Publié le 09/06/2017

En partant en 2014 à l'assaut du marché brésilien, le quatrième du monde dans la beauté, The Body Shop ne se doutait sans doute pas qu'il serait racheté trois ans plus tard par l'un de ses…

Publié le 25/05/2017

Suspendue mercredi, la cotation de Safran et Zodiac a repris ce matin. Les deux titres sont bien orientés. En tête du CAC 40, Safran gagne 1,37% à 77,15 euros tandis que Zodiac progresse de 0,48%…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/08/2017

Cela laisse 1% de hausse sur la semaine pour l'indice parisien

Publié le 18/08/2017

Aucune publication d'importance n'est attenduesource : AOF

Publié le 18/08/2017

Le 18 août 2017    Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du Règlement Général de…

CONTENUS SPONSORISÉS