En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 404.50 PTS
+0.20 %
5 399.5
+0.11 %
SBF 120 PTS
4 326.90
+0.00 %
DAX PTS
12 219.02
-
Dowjones PTS
26 405.76
+0.61 %
7 490.32
+0.00 %
1.169
+0.14 %

La valeur du jour à Paris ARCELORMITTAL rêve d'un été indien

| AOF | 169 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris ARCELORMITTAL rêve d'un été indien
Credits  ShutterStock.com


En repli de 3,2% à 24,25 euros, ArcelorMittal accuse la plus forte baisse du CAC 40. Les investisseurs sanctionnent la révision à la hausse de l'offre formulée par le premier sidérurgiste mondial sur l'indien Essar Steel India, en dépôt de bilan. Les termes de l'offre sont confidentiels, mais, selon l'agence Bloomberg, le groupe contrôlé par le milliardaire Lakshmi Mittal aurait relevé sa proposition à 420 milliards de roupies, soit environ 5,8 milliards de dollars. Il se serait également engagé à rembourser la totalité de sa dette sécurisée.

Essar Steel doit près de 508 milliards de roupies à ses créditeurs. La société est l'une des douze grandes entreprises indiennes contraintes par la Banque centrale à se tourner vers le Tribunal de Commerce pour apurer son bilan.

ArcelorMittal ambitionne de se renforcer en Inde afin d'en faire son deuxième pays producteur. Le géant de l'acier entend profiter de l'accélération de la demande liée à la croissance de l'économie.

Une situation qui suscite des appétits. Dans le dossier Essar Steel, ArcelorMittal affronte ainsi la concurrence d'un duo formé par la banque russe VTB Capital et le sidérurgiste indien JSW Steel ainsi que celle du groupe minier Vedanta Resources.

Dans son communiqué, ArcelorMittal, qui a créé pour l'occasion une coentreprise avec Nippon Steel & Sumitomo Metal, le premier sidérurgiste japonais, révèle avoir relevé son offre de manière significative par rapport à sa proposition initiale. Affaire à suivre...



source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Bel a lancé un projet de nouvelle organisation pour adapter et simplifier ses modes de fonctionnement et ses organisations, en particulier au niveau...

Publié le 20/09/2018

Recylex a pris acte du jugement rendu le 18 septembre 2018 par le Tribunal de Grande Instance de Béthune l'ayant déboutée de son action en responsabilité initiée à l'encontre des liquidateurs de…

Publié le 20/09/2018

Poxel a réalisé au premier semestre 2018 un résultat net de 7,3 millions d’euros, contre une perte nette de 9,7 millions d’euros au premier semestre 2017. Le chiffre d’affaires s’élève à…

Publié le 20/09/2018

Spineway, spécialiste des implants et ancillaires chirurgicaux pour le traitement des pathologies de la colonne vertébrale (rachis), a annoncé le remboursement anticipé de 44 obligations…

Publié le 20/09/2018

Le Dr. Stephan A. Grupp, MD , Ph.D., un oncologue pédiatrique de premier plan à l'Hôpital pour enfants de Philadelphie et chef du département de thérapie cellulaire et de transplantation à…