En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.03 %

La valeur du jour à Paris AIRBUS pénalisé par les menaces du représentant américain au commerce

| AOF | 135 | 5 par 1 internautes
La valeur du jour à Paris AIRBUS pénalisé par les menaces du représentant américain au commerce
Credits Degtyaryov andrey  ShutterStock.com


Le ton est monté d’un cran entre les Etats-Unis et l’Europe. Ainsi, le bureau du représentant américain au commerce (USTR) a dévoilé hier soir une liste de produits européens susceptibles de faire l'objet de hausses des droits de douane en représailles aux subventions accordées par l'Union européenne à Airbus. Les avions gros porteurs et les hélicoptères du géant aéronautique européen figurent en première place sur cette liste. Ils sont suivis, entre autres, par des fromages, des vins ou encore du saumon.

Cette offensive américaine s'inscrit dans un conflit de longue haleine entre Airbus et Boeing qui se reprochent mutuellement de bénéficier de subventions publiques illégales devant l'OMC.

" Cette affaire est en litige depuis 14 ans et le temps est venu d'agir ", a tonné Robert Lighthizer, le représentant au commerce des Etats-Unis.

" Notre objectif ultime est de parvenir à un accord avec l'UE pour mettre fin à toutes les subventions incompatibles avec les règles de l'OMC en faveur des gros aéronefs civils ", a-t-il ajouté.

Avant de conclure : " lorsque l'UE mettra fin à ces subventions néfastes, les droits supplémentaires imposés en représailles par les Etats-Unis pourront être levés. "

Les Etats-Unis estime à 11 milliards de dollars par an le préjudice causé par les subventions de l'UE en termes d'échanges commerciaux.

L'USTR annoncera la liste finale de produits après l'arbitrage de l'organe de règlement des différends de l'OMC, dont le résultat est attendu cet été.

La réaction d'Airbus ne s'est pas fait attendre. Le géant européen dénonce une initiative américaine " totalement injustifiée" et indique avoir pris " toutes les mesures nécessaires pour se conformer aux éléments relativement mineurs mis en évidence par l'OMC en mai 2018 (…) concernant les aides alléguées d'Airbus ".

En revanche, Airbus affirme que Boeing n'a montré aucune volonté de se conformer à la décision de l'OMC du 28 mars dernier concernant les subventions qu'il a reçues.

L'adoption attendue cette semaine du rapport de l'OMC permettra à l'UE d'entamer une procédure de sanctions avec des contre-mesures beaucoup plus importantes contre les Etats-Unis, fait valoir Airbus.

Le géant européen conclut toutefois sur une note plus conciliante en évoquant des " tensions commerciales inutiles " et en indiquant que la " seule solution raisonnable est un règlement négocié ".

En conclusion, Neil Wilson, analyste marché en chef chez markets.com, souligne que " bien qu'à l'heure actuelle, il s'agisse d'un problème relativement restreint, lié à l'arrêt sur les subventions d'Airbus, il existe un risque de contagion si l'UE décide de réagir ".




source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…