En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

La valeur du jour à Paris - ACCORHOTELS, victime collatérale de la purge en Arabie saoudite

| AOF | 388 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour à Paris - ACCORHOTELS, victime collatérale de la purge en Arabie saoudite
Credits  ShutterStock.com


AccorHotels cède 1,55% à 42,04 euros. Les investisseurs semblent s'inquiéter de l'avenir des 5,7% du capital du groupe hôtelier détenus par Kingdom Holding (KHC). Le propriétaire du groupe saoudien est en effet l'émir milliardaire Al Walid ben Talal, l'une des victimes présumées de la purge anticorruption opérée par le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohamed ben Salman. Al Walid ben Talal, qui détient des participations dans les médias (NewsCorp, Time Warner) et la technologie (Apple, Twitter, eBay), est accusé de blanchiment d'argent et d'extorsion de fonds.

Il serait actuellement détenu dans une suite du palace Ritz-Carlton de Riyad.

Si personne ne peut anticiper le sort que réserve l'Arabie saoudite à Al Walid ben Talal et à sa fortune, la spectaculaire vague d'arrestations menée ce week-end dans les hauts cercles de la famille royale et des milieux d'affaires ressemble à celle menée par Vladimir Poutine en Russie lors de son premier mandat.

Le dirigeant russe avait alors saisi les biens et les actifs de plusieurs oligarques soupçonnés notamment d'escroquerie et de détournement de fonds. Ioukos, le groupe pétrolier de Mikhaïl Khodorkovski, avait ainsi été démantelé à partir de 2003 par l'Etat.

Al Walid ben Talal est entré au capital d'AccorHotels en 2016 à l'occasion du rachat par le français du groupe FRHI Holdings (FRHI), propriétaire des marques Fairmont, Raffles et Swissôtel auprès de Qatar Investment Authority et de KHC.

En juillet 2016, le conseil d'administration d'AccorHotels a accueilli en son sein Sarmad Zok, le PDG de Kingdom Hotel Investments, la branche hôtelière de KHC.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.