En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 316.01 PTS
-1.05 %
5 308.00
-1.07 %
SBF 120 PTS
4 269.71
-0.93 %
DAX PTS
12 511.91
-1.44 %
Dowjones PTS
24 462.46
-0.79 %
7 217.49
-0.87 %
Nikkei PTS
22 693.04
-

Une semaine de Bourse - Statu quo sur les marchés européens

| AOF | 372 | Aucun vote sur cette news
Une semaine de Bourse - Statu quo sur les marchés européens
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens ont peu à peu réduit leurs pertes après l'ouverture de Wall Street pour terminer proches de l'équilibre. Le CAC 40 a perdu 0,02% à 5 113,49 points alors que l'Eurostoxx 50 a baissé dans les mêmes proportions à 3 447,02 points. Sur la semaine, l'indice phare de la Bourse de Paris a perdu 0,19%, l'indice européen a, lui, gagné 0,09%. Aux États-Unis, le Dow Jones progresse de 0,11% à la mi-séance.

Les investisseurs sont restés prudents au lendemain du discours de Mario Draghi. L'euro a dépassé le seuil de 1,20 dollar pour la deuxième fois en deux semaines. La hausse s'est poursuivie aujourd'hui toujours portée par la perspective d'un retrait progressif du soutien monétaire qu'a laissée entrevoir le président de la BCE.

Autre facteur d'attentisme sur les marchés, la tempête Irma devrait arriver sur la Floride dans la nuit de samedi à dimanche. Alors que le bilan d'Harvey ne cesse d'enfler - il en coûtera plus de 100 milliards de dollars - la nouvelle tempête pourrait "dévaster les États-Unis", selon le directeur de l'agence fédérale de la gestion des catastrophes (FEMA).

Du coté des valeurs, Peugeot a été malmené alors que le constructeur pourrait écoper - selon une information du Monde - d'une amende de 5 milliards d'euros (soit 10% du chiffre d'affaires) dans le scandale des moteurs truqués. Le titre a terminé en baisse de 3,14% à 18,02 euros. Par ailleurs, le titre est pénalisé par Exane BNP Paribas qui a abaissé sa recommandation de Neutre à Sousperformance.

La journée a également été marquée par la revue trimestrielle des indices de la Bourse de Paris. Nokia (-3,54% à 4,989 euros) en est le grand perdant. La valeur sera remplacée dans le CAC 40 par STMicroelectronics (+0,65% à 15,57 euros) le 18 septembre prochain. Elle ne figurera pas non plus dans le SBF 120 au contraire de Fnac-Darty (+2,02% à 76,39 euros), ALD (3,59% à 12,97 euros) et Maisons du Monde (+1,31% à 36,035 euros) qui intègreront l'indice.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

Les coûts de développement devraient avoisiner les 12,6 ME...

Publié le 21/06/2018

Précisions...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Gévelot...

Publié le 21/06/2018

L'innovation, dans l'ADN d'Essilor depuis son origine, est partie intégrante de la mission du Groupe, "améliorer la vision pour améliorer la vie"...

Publié le 21/06/2018

Retour d'Assemblée générale Riber...