En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 567.01 PTS
-0.08 %
5 566.00
-0.10 %
SBF 120 PTS
4 384.28
-0.15 %
DAX PTS
12 255.89
-0.69 %
Dowjones PTS
27 165.63
-0.20 %
7 875.90
-0.16 %
1.121
-0.10 %

Une semaine de Bourse - Le CAC 40 en berne, les créations d'emplois plus fortes que prévu complique la tâche de la Fed

| AOF | 298 | Aucun vote sur cette news
Une semaine de Bourse - Le CAC 40 en berne, les créations d'emplois plus fortes que prévu complique la tâche de la Fed
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens ont fini en repli, les bons chiffres de l’emploi aux Etats-Unis, limitant les marges de manœuvres de la Fed pour réduire ses taux. L’indice CAC 40 a clôturé en recul de 0,48% à 5 593,72 points, limitant ses gains sur la semaine à 0,99%. L’EuroStoxx50 a perdu 0,53% aujourd’hui à 3 525 points, réduisant ses gains sur 5 jours à 1,49%. Le Dow Jones s’apprêtait à afficher un bilan hebdomadaire positif à hauteur de 0,67%.

Les Etats-Unis ont créé 224 000 emplois en juin, un score bien supérieur à celui de mai (72 000) et au consensus Reuters de 160 000. Le taux de chômage s'est, lui, établi à 3,7%, contre 3,6% en mai. Le consensus s'attendait à ce qu'il reste stable. Dans le même temps, le salaire moyen a progressé de 3,1% alors qu'il était anticipé en augmentation de 3,2%.

Ces créations d'emplois plus vigoureuses que prévu ont réduit les anticipations de baisse des taux aux Etats-Unis. Si le marché attribue une probabilité de 100% à une baisse des taux le 31 juillet, la probabilité qu'elle soit de 50 points de base plutôt que 25 points est tombé à 9% contre 29% avant ces statistiques.

Celles-ci ont également eu pour effet de pousser le rendement des emprunts d'Etat à 10 ans à la hausse : 10 points de base à 2,06% pour celui des Etats-Unis et 4 points à -0,35% pour le Bund allemand.

En dépit de ce rebond des taux longs, les banques figurent parmi les principales hausses de la semaine. Plus forte progression du CAC 40, Crédit Agricole a gagné plus de 5,5%, bénéficiant du rétrécissement du spread entre le 10 ans allemand et son équivalent italien. Cet écart est considéré comme une mesure du risque financier en Europe. Au sein du SBF 120, Valeo a perdu près de 6%, Coface prévoyant un recul de 0,6% du marché automobile mondial.

source : AOF

 ■

2019 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2019

L'euphorie s'installe

Publié le 18/07/2019

Air France a inauguré ce jeudi son nouveau salon au coeur de l'aéroport international de Washington-Dulles (Etats-Unis), à proximité des portes...

Publié le 18/07/2019

La Commission européenne a infligé à Qualcomm une amende de 242 millions d'euros pour abus de position dominante sur le marché des chipsets de bande de base 3G. Qualcomm vendait à des prix…

Publié le 18/07/2019

Remy Cointreau gagne du terrain (+1,5% à 130,6 euros) après sa publication trimestrielle...

Publié le 18/07/2019

Renault Logan et Renault Duster seront assemblés dans une usine existante de Coscharis à Lagos à partir d'octobre 2019