En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 338.83 PTS
-1.19 %
5 338.00
-1.20 %
SBF 120 PTS
4 280.13
-1.15 %
DAX PTS
12 226.94
-1.07 %
Dowjones PTS
25 299.92
+0.00 %
7 447.17
+0.00 %
1.133
-0.14 %

Une séance sans enthousiasme

| AOF | 64 | Aucun vote sur cette news
Une séance sans enthousiasme
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens ont clôturé proches de leur niveau d’équilibre ce mardi, au terme d’une séance sans enthousiasme. Ainsi, le CAC 40 a grappillé 0,24% à 5 422,54 points et l’Eurostoxx 50 a avancé de 0,31% à 3 459,76 points. Aux Etats-Unis, la tendance n’est guère plus réjouissante. A la mi-séance, le S&P 500 gagne 0,17% et le Dow Jones est à l'équilibre. L’ouverture des marchés américains, en début d’après-midi, n’a pas servi de catalyseur à des places financières européennes plongées dans une certaine torpeur estivale.

Débutée à 16 heures, l'audition de Jerome Powell par la Commission du Sénat américain s'est révélée sans surprises. Le président de la Fed s'est montré confiant dans la santé de l'économie américaine et dans l'atteinte de son objectif d'inflation proche des 2%.

En outre, le différend, opposant les Etats-Unis et ses partenaires commerciaux, n'a pas connu de nouveaux rebondissements. Jean-Claude Juncker se rendra à Washington le 25 juillet prochain pour rencontrer Donald Trump afin "d'améliorer le commerce transatlantique et bâtir un partenariat économique plus fort".

Sur le front des valeurs, Casino (+3,16%) s'est distingué dans le sillage de sa publication trimestrielle. Airbus (+0,67%) a profité d'un flux d'annonces conséquent au deuxième jour du salon aéronautique de Farnborough. A l'inverse, Orange (-2,54%) a pâti d'une note de Citi, qui n'est désormais plus à l'achat sur la valeur. Quant à lui, le groupe Rubis (-8,19%) a subi le scepticisme d'Exane BNP Paribas qui a dégradé son opinion à Sous-Performance.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

En outre, le FCP renforce la position sur Econocom

Publié le 15/08/2018

Le net repli des métaux et autres matières provoque de lourds dégagements sur les valeurs liées de près ou de loin aux 'commodities'

Publié le 15/08/2018

Macy's relève ses objectifs annuels comme il l'avait déjà fait à l'occasion de la publication de ses résultats du premier trimestre, mi-mai. Le distributeur table désormais sur un bénéfice par…

Publié le 15/08/2018

Après un exercice 2017 décevant

Publié le 15/08/2018

Air France-KLM (+0,73% à 8,842 euros) est une nouvelle fois à l'honneur à la Bourse de Paris. A l'affût de toute information suggérant un règlement rapide de la question de la gouvernance de la…