En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 848.83 PTS
-0.98 %
4 841.0
-0.98 %
SBF 120 PTS
3 852.56
-1.02 %
DAX PTS
10 852.37
-0.66 %
Dowjones PTS
24 597.38
+0.29 %
6 767.97
+0.00 %
1.129
-0.61 %

Un vent mauvais souffle sur les marchés

| AOF | 357 | Aucun vote sur cette news
Un vent mauvais souffle sur les marchés
Credits  ShutterStock.com


Les principaux marchés actions européens ont accusé leur troisième séance d'affilée en net repli, pénalisés par le retour de l'aversion pour le risque. Le CAC 40 a cédé 1,10% à 5 300,25 points, portant à 3,5% son recul depuis la clôture de mercredi. Même sanction dans le reste de l'Europe, comme l'illustre ce soir la baisse de 1,03% de l'Euro Stoxx 50. A Wall Street, les investisseurs se contentent pour l'heure de temporiser. Vers 17h30, le Dow Jones cédait 0,26%. Un calme qui s'explique en partie par la fermeture du marché obligataire américain aujourd'hui en raison du Columbus Day.

La poussée de fièvre observée ces derniers jours sur la dette américaine constitue en effet une source d'inquiétude.

Vendredi dernier, le rendement des emprunts d'Etat américains à dix ans a atteint un nouveau pic de plus de sept ans à 3,246% dans le sillage de la publication d'un rapport mensuel sur l'emploi confirmant la solidité de l'économie américaine.

Une bonne nouvelle qui devrait conduire la Fed à poursuivre la normalisation de sa politique monétaire, marquée notamment par une hausse progressive des taux.

Dans ce contexte, les investisseurs ont mal accueilli l'absence d'apaisement des relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine.

Le secrétaire d'Etat américain Mike Pompeo était en visite aujourd'hui à Pékin, mais les échanges avec le ministre chinois des Affaires étrangères ont été extrêmement tendus devant la presse, a rapporté Reuters.

Au sein même du Vieux Continent, l'ambiance est loin d'être au beau fixe.

Les critiques adressées ce week-end par la Commission européenne à l'Italie sur ses objectifs budgétaires et la réponse du vice-président du Conseil italien Matteo Salvini, qualifiant Jean-Claude Juncker et Pierre Moscovici, président de la Commission européenne et commissaire aux Affaires économiques, " d'ennemis de l'Europe" ont ravivé les craintes concernant la solidité économique et politique de la zone euro.

Enfin, les indices actions ont pâti du net reflux des cours du pétrole (-0,8% à 83,47 dollars le baril de Brent) après l'annonce de l'Arabie saoudite selon laquelle Ryad allait porter sa production au niveau record de 10,7 millions de barils par jour en octobre.

A Paris, les valeurs pétrolières ont été les principales contributrices de la baisse du CAC 40. TechnipFMC a perdu 2,28%, Total, 1,96%.

Kering a reculé de 2,2%, les investisseurs redoutant l'impact d'un éventuel ralentissement de la demande chinoise sur les ventes de sa marque étendard, Gucci.

Enfin, affecté par son exposition à l'Italie, Crédit Agricole a abandonné 1,79%.

Aucune valeur du CAC 40 n'a clôturé dans le vert.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Les marchés actions se replient nettement en raison de craintes sur la croissance mondiale. En Chine, la croissance de la consommation en novembre est au plus bas depuis 15 ans à +8,1% et la…

Publié le 14/12/2018

Rothschild & Co remplacera Solocal Group au sein de l’indice SBF 120 à partir du 24 décembre 2018, a annoncé Euronext.source : AOF

Publié le 14/12/2018

La situation demeure toujours délicate pour Ford Motor en Chine. Le constructeur automobile américain vient d'y constater un recul de ses ventes de 55% à 52 434 véhicules pour le mois de novembre…

Publié le 14/12/2018

Le titre casse un large canal baissier en place depuis mai dernier. Du côté des indicateurs techniques, les cours évoluent au-dessus de leurs moyennes mobiles à 20 et 50 séances tandis que le RSI…

Publié le 14/12/2018

LVMH a frappé un grand coup. Le groupe français a conclu un accord pour acquérir la chaîne d'hôtels haut de gamme Belmond. La transaction valorise les fonds propres de Belmond 2,6 milliards de…