Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 598.18 PTS
+0.56 %
5 601.0
-
SBF 120 PTS
4 428.16
+0.61 %
DAX PTS
13 335.68
+0.37 %
Dow Jones PTS
29 910.37
+0.13 %
12 258.21
+0.87 %
1.196
+0.02 %

Un Congrès divisé est à ce stade le scénario le moins souhaitable, prévient Robeco

| AOF | 234 | 5 par 1 internautes
Un Congrès divisé est à ce stade le scénario le moins souhaitable, prévient Robeco
Credits  ShutterStock.com


Fabiana Fedeli, global head of Fundamental Equities chez Robeco, estime que jusqu'à ce qu'une victoire nette se dessine, et cela pourrait prendre jusqu'à vendredi, nous devrions nous attendre à ce que les marchés et les échanges soient volatiles en fonction des nouvelles sur les résultats des élections. Un résultat contesté soutiendrait cette volatilité jusqu'au moment où nous aurons un résultat clair. Une désignation rapide du Président et du Congrès serait positive pour les marchés, qu'ils soient bleus ou rouges, explique la spécialiste.

En effet rappelle-t-elle, les marchés n'aiment avant tout pas l'incertitude et un président soutenu par le Congrès permettrait une mise en place des mesures plus efficace, y compris un ensemble de mesures de soutien. L'une ou l'autre administration, soutenue par le Congrès, mettrait en œuvre des politiques visant à soutenir l'économie.

Du point de vue des marchés actions analyse Fabiana Fedeli, un Congrès divisé est à ce stade le scénario le moins souhaitable, quel que soit le camp gagnant, car cela pourrait entraîner des retards dans l'exécution des politiques et dans ce que nous estimons être un plan de relance très nécessaire à court terme.

Il y a ici deux types d'opérations sur les actions ajoute-t-elle : à court terme, tant que l'incertitude sur le résultat ne sera pas levée, nous pouvons nous attendre à ce que les investisseurs se montrent plus défensifs et certaines des opérations " blue sweep " dont nous avons été témoins depuis l'été et plus encore au cours des derniers jours sont susceptibles de se dénouer : les actions émergentes et les devises, y compris la Chine, le thème des énergies renouvelables (en espérant qu'une administration Biden favorisera des politiques plus respectueuses de l'environnement), et les valeurs cycliques par rapport à celles de la big tech.

Nous devrions également constater un certain soulagement en cas de " marée rouge ", comme sur le pétrole, ou en Russie, un pays qui devrait subir des sanctions sous l'administration Biden. Toutefois, il pourrait s'agir d'échanges à très court terme et juste en place jusqu'à ce que nous ayons une idée claire du gain.

En fin de compte décrypte Fabiana Fedeli, ce n'est pas tant le camp qui gagnera qui déterminera l'orientation du marché actions, mais plutôt les secteurs et – au niveau international – la sélection des pays.

Pour elle, ce qui comptera vraiment, c'est le type de politiques mises en œuvre et l'impact sur l'économie de l'évolution de l'épidémie de Covid-19. Un point essentiel à surveiller est le calendrier d'un plan de relance américain, car un retard serait négatif pour l'économie, la consommation et les valeurs cycliques américaines.

Étant donné la polarisation des marchés actions entre les valeurs cycliques et les valeurs de croissance, et compte tenu des attentes élevées déjà ancrées dans les valeurs technologiques qui ont entraîné la hausse des marchés actions, la prochaine étape de hausse du marché devra venir des valeurs plus cycliques. Celles-ci ont toutefois besoin d'une meilleure visibilité en cas de reprise économique. Gardez un œil sur les mesures politiques et sur le Covid. C'est ce qui compte vraiment, conclut la professionnelle.

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/11/2020

Lors de sa réunion du 26 novembre, le Conseil d'administration a pris acte du départ de Monsieur Géry Robert-Ambroix en qualité de Directeur Général...

Publié le 27/11/2020

Touax a procédé au rachat et à l'annulation d'une partie des titres super-subordonnés à durée indéterminée (TSSDI) émis en août 2013, novembre 2013 et...

Publié le 27/11/2020

Le conseil d’administration de la Compagnie des Alpes envisage qu’à l’expiration du mandat de PDG de Dominique Marcel, la présidence du conseil d’administration et la direction générale…

Publié le 27/11/2020

Le groupe de médias ADL Partner a réalisé au troisième trimestre 2020 un chiffre d’affaires de 34,2 millions d'euros, en croissance de 3,2% par rapport à la même période de 2019, pour un…

Publié le 27/11/2020

Touax SCA a annoncé avoir procédé au rachat et à l’annulation d’une partie des titres super-subordonnés à durée indéterminée (TSSDI ) émis en août 2013, novembre 2013 et mai 2014, pour…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne