En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 924.89 PTS
-1.21 %
4 905.5
-1.30 %
SBF 120 PTS
3 923.96
-1.36 %
DAX PTS
11 066.41
-1.58 %
Dowjones PTS
24 465.64
-2.21 %
6 526.96
-1.75 %
1.137
-0.73 %

SYZ AM : 10 ans après Lehman Brothers…

| AOF | 178 | Aucun vote sur cette news
SYZ AM : 10 ans après Lehman Brothers…
Credits  ShutterStock.com


Dix ans après l'effondrement de Lehman Brothers et la crise financière mondiale qui a suivi, Fabrizio Quirighetti, CIO & Co-Responsable de l'équipe Multi-Asset de SYZ Asset Management, en profite pour revenir sur l'évolution de la situation économique. « L'histoire de la ‘Grande Modération’ a malheureusement aussi été l'excuse parfaite pour s’endetter et donner l'impression d'un cycle économique très lisse caractérisé par une croissance élevée sans inflation », attaque d’emblée l’expert.



Peu à peu, au cours des dix dernières années, les investisseurs et les banques centrales se sont rendus compte que la croissance économique a été et continue d'être de plus en plus dépendante du crédit.

" Cela est dû au fait que les principaux moteurs de la croissance économique (croissance de la main-d'œuvre et de la productivité) se sont considérablement affaiblis au cours des trente dernières années ", explique Fabrizio Quirighetti.

Les politiques extrabudgétaires (monétaires ou fiscales) excessivement souples, qui étaient par ailleurs nécessaires à l'époque afin d'éviter une dépression économique, n'ont pas réglé les problèmes à la source. Elles sont capables, au mieux, de lisser le cycle dans le temps, mais n'ont que peu ou pas d'effet sur la tendance, qui dépend des réformes politiques et de la volonté. " Au contraire, comme certaines de ces mesures extraordinaires sont toujours en vigueur, elles retardent encore davantage l'ajustement nécessaire ", estime l'expert.

" Comme il n'est pas possible d'avoir le beurre et l'argent du beurre, je ne vois que deux scénarios possibles pour prendre un nouveau départ : des défauts de paiement massifs sur la dette (peut-être par le biais de l'inflation de 'l' hélicoptère monétaire' qui semble politiquement plus acceptable et moins douloureuse en apparence que le défaut total) ou de graves tensions socio-politiques dues à une crise sociale liée aux passifs non provisionnés ", ajoute Fabrizio Quirighetti.

Dans le passé, le surendettement massif s'est toujours terminé par un défaut de paiement et/ou une guerre. " Je ne peux qu'espérer avoir tort et rêver...d'un scénario à la japonaise ", conclut Fabrizio Quirighetti.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

A l'issue de cette cession, la participation d'Axa au capital d'EQH diminue, passant de 72,2% des actions ordinaires d'EQH en circulation à 59,3%...

Publié le 20/11/2018

Son appareil est un dispositif d'épuration d'air dédié aux grands volumes intérieurs...

Publié le 20/11/2018

Statum, co-dirigée notamment par Brice Aquilina (ex I-prospect) vient renforcer l'offre Média du Groupe...

Publié le 20/11/2018

Lagardère acquiert un leader de la Restauration sur le marché du Travel Retail en Amérique du Nord...