En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 422.54 PTS
+0.24 %
5 436.00
+0.50 %
SBF 120 PTS
4 340.58
+0.16 %
DAX PTS
12 661.54
+0.80 %
Dowjones PTS
25 119.89
+0.22 %
7 403.89
+0.63 %
Nikkei PTS
22 697.36
-

Robeco souligne les risques d'un cycle économique en fin de partie

| AOF | 205 | Aucun vote sur cette news
Robeco souligne les risques d'un cycle économique en fin de partie
Credits  ShutterStock.com


Pour Robeco, le cycle économique mondial est entré dans les "arrêts de jeu". "Il peut être très plaisant d'assister à une prolongation. Cependant en règle générale, plus la partie dure longtemps, plus le choc risque d’être violent quand le processus de normalisation commencera à se faire sentir (...) Certes, la dette est trop élevée et le crédit est trop accommodant, mais tant que le sentiment reste positif, les marchés financiers peuvent facilement faire fi de ces préoccupations. Il convient toutefois de surveiller le chronomètre de près", juge le directeur de l'investissement Lukas Daalder.

Parmi les facteurs qui signalent traditionnellement que l'on approche des dernières phases d'un cycle, la baisse constante du taux de chômage à l'échelle mondiale tient une place importante. "S'il est vrai qu'un faible taux de chômage représente un signe favorable, des marchés du travail tendus ne sont généralement pas propices à la stabilité économique. Les salaires augmentent inévitablement, l'économie commence à surchauffer et les banques centrales doivent intervenir. Jusque-là, les marchés n'intègrent quasiment aucun resserrement monétaire pour l'an prochain. Les marchés obligataires semblent ainsi vulnérables", signale l'expert de Robeco.

D'autre part, Lukas Daalder note que la qualité du marché du crédit international n'a cessé de se dégrader et que les perspectives ne sont pas plus réjouissantes sans être critiques. La solvabilité globale est en baisse et le financement de type covenant-lite est de plus en plus fréquent, tandis que le nombre de sociétés dites "zombies" – des entreprises dont la survie dépend d'encore plus de crédit – ne cesse d'augmenter.

Enfin, le directeur de l'investissement de Robeco observe que les conjoncturistes professionnels demeurent très réticents à relever leurs prévisions pour l'année prochaine, en particulier hors des États-Unis, en raison du pessimisme profondément ancré vis-à-vis des taux de croissance potentielle. De son côté, la Chine reste un élément imprévisible marqué par un taux d'endettement privé de plus de 220 % du PIB.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2018

Le premier domaine d'application de ce partenariat concernera le raffinage...

Publié le 17/07/2018

Le Groupe anticipe une légère dégradation de son chiffre d'affaires sur l'exercice 2018-2019...

Publié le 17/07/2018

Le plan national égyptien vise à développer plus de 13 GW de capacité renouvelable...

Publié le 17/07/2018

Les OCA ne portent pas de bons de souscription d'actions (BSA), et portent sur 8 ME maximum de nominal...

Publié le 17/07/2018

Les ampoules seront commercialisées sous la marque AwoX avec le co-branding Deutsche Telekom Magenta SmartHome...