Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 560.93 PTS
+1.25 %
5 549.0
+1.21 %
SBF 120 PTS
4 397.20
+1.23 %
DAX PTS
13 263.84
+1.04 %
Dow Jones PTS
29 591.27
+0. %
11 905.94
+0. %
1.185
+0.11 %

Réunion de la BCE : une question de timing (Mirabaud)

| AOF | 281 | 5 par 1 internautes
Réunion de la BCE : une question de timing (Mirabaud)
Credits  ShutterStock.com


Si historiquement la réunion d’octobre de la Banque centrale européenne (BCE) est l’occasion de faire le point sur l’économie et de préparer ses prévisions pour l’année suivante (qui sont historiquement dévoilées en décembre), le rendez-vous d’hier n’avait pas ce caractère-là. C’est ce qu’a constaté John Plassard, spécialiste en investissement chez Mirabaud.

En effet, entre annonces de (re)confinement dans la majeure partie des pays européens face à la très forte progression des cas de coronavirus et une économie qui n'arrive toujours pas à redresser la tête, Christine Lagarde se devait de rassurer et de réaffirmer la volonté de l'institution de prendre des dispositions supplémentaires de soutien monétaire d'ici à la fin de l'année.

Surtout que les dernières réunions ont clairement montré des désaccords à peine voilés entre les membres du conseil des gouverneurs.

Si Christine Lagarde a opté pour un statu quo de sa politique monétaire, John Plassard note qu'elle a cependant tenu à passer un message fort pour rassurer les marchés et investisseurs en indiquant, entre autres que les équipes de la BCE chargées de proposer des ajustements de la politique monétaire étaient déjà au travail en vue d'annonces attendues lors de la prochaine réunion du conseil de gouverneurs le 10 décembre.

" Parmi celles-ci on peut imaginer qu'il y aura une nouvelle extension du programme d'achats d'urgence (PEPP), en taille et dans le temps ", avance John Plassard, en prévenant que " si cela ne devait pas être le cas, le marché pourrait aller plus bas, bien plus bas ".

source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2020

Free du Groupe Iliad confirme sa volonté d'être présent sur l'ensemble du territoire français...

Publié le 24/11/2020

L'Association internationale du transport aérien (IATA) revoit encore ses estimations à la baisse...

Publié le 24/11/2020

General Electric va encore tailler dans les effectifs de sa branche aviation...

Publié le 24/11/2020

Quadient s'envole de 7,5% à 15,6 euros en matinée, sur un plus haut de huit mois, les investisseurs saluant la publication trimestrielle meilleure que...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne