En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 918.78 PTS
+2.34 %
4 910.0
+2.33 %
SBF 120 PTS
3 907.10
+2.27 %
DAX PTS
10 948.34
+1.56 %
Dowjones PTS
24 687.12
+1.30 %
6 834.14
+1.94 %
1.137
+0.43 %

Prises de bénéfices sur les Bourses européennes, la réforme fiscale se fait encore attendre

| AOF | 248 | Aucun vote sur cette news
Prises de bénéfices sur les Bourses européennes, la réforme fiscale se fait encore attendre
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens ont fini en repli, victimes de prises de bénéfices. L’indice CAC 40 a clôturé sur un recul de 0,56% à 5 352,77 points tandis que l’EurotStoxx50 a cédé 0,88% à 3 550,83 points. Wall Street évoluait pour sa part proche de l’équilibre, avec un Dow Jones grappillant 0,10% vers 17h30.

A l'heure où les Bourses européennes clôturaient, la réforme fiscale américaine n'avait toujours pas été validée par le Parlement alors qu'elle devait déjà l'être hier. Un problème de procédure de dernière minute contraint les Représentants à voter de nouveau sur un texte validé par le Sénat. Une issue positive ne fait guère de doute, mais cette réforme est déjà en grande partie anticipée par les marchés.

Ces derniers ont été laissés à eux-mêmes aujourd'hui alors que la fin de l'année boursière se profile. Cette période de l'année se caractérise traditionnellement par l'absence de catalyseurs, aussi bien sur le plan macroéconomique que des sociétés.

S'agissant de ces dernières, Iliad (+0,20%) a occupé le devant de la scène, l'opérateur télécoms ayant annoncé son entrée au capital de son concurrent irlandais Eir. Des rumeurs font aussi état du report du lancement de Free en Italie.

Le CAC 40 a été dominé par TechnipFMC (+3,45%) qui a remporté un contrat majeur en mer de Norvège.

Le secteur immobilier a en revanche été mal orienté, Unibail-Rodamco (-1,59%) affichant l'une des plus fortes baisses du CAC 40. Il a été pénalisé par la hausse des taux longs : le 10 ans allemand a ainsi progressé de près de 4 points de base à 0,42%, retrouvant son plus haut de la mi-novembre.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

Consolidation à exploiter

Publié le 12/12/2018

Pernod Ricard a pris note du communiqué du fond activiste Elliott. Le numéro deux mondial des vins et spiritueux a rappelé que le dialogue avec ses actionnaires demeurait une priorité pour lui.…

Publié le 12/12/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 12/12/2018

A l’issue de la réunion qui s’est tenue hier à l’Elysée et dans un effort de solidarité nationale, Société Générale a annoncé la mise en place des mesures suivantes : le gel de ses…

Publié le 12/12/2018

Elliott Advisors s'attaque à une nouvelle société française...