En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 872.89 PTS
+0.67 %
4 873.00
+0.73 %
SBF 120 PTS
3 885.33
+0.67 %
DAX PTS
11 118.24
+0.42 %
Dowjones PTS
24 575.62
+0.70 %
6 658.76
+0.00 %
1.132
-0.52 %

Pimco plus optimiste pour la croissance 2018 mais méfiant pour la suite

| AOF | 321 | Aucun vote sur cette news
Pimco plus optimiste pour la croissance 2018 mais méfiant pour la suite
Credits  ShutterStock.com


Pimco a relevé d'un quart de point, à 3-3,5%, sa prévision de croissance de l'économie mondiale en 2018. Le gestionnaire d'actifs souligne que la performance enregistrée en 2017 a même dépassé les attentes dans bien des régions et paraît de bon augure pour l'an prochain. En outre, il juge que l'assouplissement des conditions financières procure une bouffée d'oxygène supplémentaire à court terme, alors que des mesures budgétaires favorables s'annoncent aux États-Unis et ailleurs.

"Les données fondamentales poursuivent de plus leur embellie sur de nombreux marchés émergents, la Chine se concentrant davantage sur la suppression de la volatilité de son économie et de ses marchés financiers", complètent Andrew Balls, CIO Global Fixed Income, et Joachim Fels, Conseiller économique global, chez Pimco.

Cependant, ces experts estiment que la période 2017-2018 pourrait bien marquer le sommet du cycle économique et que les investisseurs devraient se préparer à affronter plusieurs risques importants à l'horizon 2018 et au-delà. Ils en citent plus particulièrement trois. D'abord, aux Etats-Unis, Pimco juge "pour le moins assez peu pertinent" de vouloir doper la croissance économique à coup de relance budgétaire dans une neuvième année d'expansion, marquée par le quasi plein-emploi.

"Solliciter l'instrument budgétaire alors que l'économie affiche une santé resplendissante revient à réduire les marges de manœuvre lors de la prochaine récession, du fait d'une hausse des déficits et de l'endettement", mettent en garde Andrew Balls et Joachim Fels.

Ensuite, l'inflation des salaires ou des prix (ou des deux) pourrait finir par s'emballer, le taux de chômage ayant baissé en-deçà de son niveau naturel.

Enfin, la réduction des mesures d'assouplissements représente également un risque en 2018. "Il s'agit d'intentions louables dans cette phase de croissance du cycle conjoncturel, mais non moins dangereuses, l'économie et les marchés financiers ayant développé une forte dépendance aux faibles taux d'intérêt sur l'ensemble de la courbe", avertissent les experts de Pimco.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2019

COMMUNIQUE DE PRESSE Clermont-Ferrand, le 24 janvier 2019       COMPAGNIE GÉNÉRALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN     Jean-Dominique Senard devient Président de Renault et…

Publié le 24/01/2019

STMicroelectronics (+9,16% à 13,645 euros) domine aisément l’indice CAC 40 à la faveur de perspectives 2019 rassurantes. Le fabricant de semi-conducteurs anticipe en effet une accélération de…

Publié le 24/01/2019

Eurazeo annonce céder à AXA sa participation de 22 % au capital de Capzanine, société de gestion européenne indépendante spécialisée dans l’investissement privé. Cette transaction…

Publié le 24/01/2019

Tikehau Capital, groupe de gestion d’actifs alternatifs et d’investissement, a annoncé la cession de sa participation au capital de Spie batignolles, acteur majeur dans les métiers du bâtiment,…