5 541.99 PTS
+0.28 %
5 552.0
+0.51 %
SBF 120 PTS
4 432.20
+0.27 %
DAX PTS
13 463.69
+0.22 %
Dowjones PTS
26 214.60
+0.55 %
6 906.28
+1.05 %
Nikkei PTS
23 816.33
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pimco plus optimiste pour la croissance 2018 mais méfiant pour la suite

| AOF | 156 | Aucun vote sur cette news
Pimco plus optimiste pour la croissance 2018 mais méfiant pour la suite
Credits  ShutterStock.com


Pimco a relevé d'un quart de point, à 3-3,5%, sa prévision de croissance de l'économie mondiale en 2018. Le gestionnaire d'actifs souligne que la performance enregistrée en 2017 a même dépassé les attentes dans bien des régions et paraît de bon augure pour l'an prochain. En outre, il juge que l'assouplissement des conditions financières procure une bouffée d'oxygène supplémentaire à court terme, alors que des mesures budgétaires favorables s'annoncent aux États-Unis et ailleurs.

"Les données fondamentales poursuivent de plus leur embellie sur de nombreux marchés émergents, la Chine se concentrant davantage sur la suppression de la volatilité de son économie et de ses marchés financiers", complètent Andrew Balls, CIO Global Fixed Income, et Joachim Fels, Conseiller économique global, chez Pimco.

Cependant, ces experts estiment que la période 2017-2018 pourrait bien marquer le sommet du cycle économique et que les investisseurs devraient se préparer à affronter plusieurs risques importants à l'horizon 2018 et au-delà. Ils en citent plus particulièrement trois. D'abord, aux Etats-Unis, Pimco juge "pour le moins assez peu pertinent" de vouloir doper la croissance économique à coup de relance budgétaire dans une neuvième année d'expansion, marquée par le quasi plein-emploi.

"Solliciter l'instrument budgétaire alors que l'économie affiche une santé resplendissante revient à réduire les marges de manœuvre lors de la prochaine récession, du fait d'une hausse des déficits et de l'endettement", mettent en garde Andrew Balls et Joachim Fels.

Ensuite, l'inflation des salaires ou des prix (ou des deux) pourrait finir par s'emballer, le taux de chômage ayant baissé en-deçà de son niveau naturel.

Enfin, la réduction des mesures d'assouplissements représente également un risque en 2018. "Il s'agit d'intentions louables dans cette phase de croissance du cycle conjoncturel, mais non moins dangereuses, l'économie et les marchés financiers ayant développé une forte dépendance aux faibles taux d'intérêt sur l'ensemble de la courbe", avertissent les experts de Pimco.

source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2018

Bigben anticipe pour le 4e trimestre 2017-2018 un chiffre d'affaires du même ordre qu'au 4e trimestre 2016-2017...

Publié le 22/01/2018

Les résultats, qui seront présentés le 31 mai 2018, devraient confirmer la pertinence du modèle économique

Publié le 22/01/2018

Les coûts encourus et refacturés au 4e trimestre seront encaissés au cours du 1er trimestre 2018. En outre, au cours du trimestre, Poxel a reversé à Merck Serono un pourcentage à deux…

Publié le 22/01/2018

Orientis Gourmet est un groupe français créé en 2001 spécialisé dans les thés et infusions premium...

Publié le 22/01/2018

"Les Etats-Unis et l'Asie représentent des marchés à fort potentiel"...

CONTENUS SPONSORISÉS