5 277.78 PTS
-0.07 %
5 273.0
-0.09 %
SBF 120 PTS
4 227.51
-0.10 %
DAX PTS
12 462.31
+0.08 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
22 149.21
+1.97 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Pimco opte pour la prudence

| AOF | 129 | Aucun vote sur cette news
Pimco opte pour la prudence
Credits  ShutterStock.com


Pimco a fait le choix de la prudence. "Onze ans plus tard, nous n'anticipons pas de nouvelle crise économique de grande ampleur sur notre horizon cyclique de six à douze mois. Tout comme la dernière fois cependant, face à un contexte associant une conjoncture des plus favorables et des valorisations tendues, il convient de privilégier la prudence, la préservation du capital et les sources diversi ées de portage en sʹéloignant des transactions les plus prisées", résument Joachim Fels et Andrew Balls, chef économiste et directeur des investissements Global Fixed Income de Pimco.

En fait, ce positionnement est le fruit de débats "animés" au sein du Forum cyclique que la société de gestion a organisé en septembre. D'un côté, Pimco réaffirme son scénario économique de base qui table sur une poursuite de la croissance synchronisée du PIB réel mondial au rythme "tout à fait correct" de 3% en 2018 (stable par rapport à 2017), de faibles risques de récession à court terme, une reprise modérée de lʹinflation sous-jacente dans les économies développées, des politiques budgétaires légèrement favorables et un retrait progressif des politiques dʹassouplissement monétaire.

"En outre, les risques politiques liés aux mouvements nationalistes/populistes semblent à présent plus contenus, notamment en Europe, ce qui tient pour partie à la reprise économique", ajoutent les experts de Pimco.

De l'autre côté, et derrière ces conditions apparemment optimales, "des problèmes pourraient se faire jour pour venir troubler la quiétude des marchés, y compris sur un horizon cyclique de court terme", mettent en garde Joachim Fels et Andrew Balls.

En dehors de la menace géopolitique émanant de la Corée du Nord, les incertitudes macroéconomiques plus importantes sont liées au cycle dʹexpansion économique vieillissant aux Etats-Unis, à la fin prochaine des politiques dʹexpansion des bilans des banques centrales et à lʹavenir politique et économique en Chine après le Congrès du Parti communiste, énumèrent-ils.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

Génération de cash décevante

Publié le 19/02/2018

Peu d'évolutions sur Renault dont le titre grignote 0,2% à 87,9 euros...

Publié le 19/02/2018

Reckitt Benckiser abandonne 3,1% à 6 362 pence à la Bourse de Londres après la publication de résultats 2017 dégradés et de prévisions prudentes. Le groupe britannique, spécialisé notamment…

Publié le 19/02/2018

Gilbert Dupont revalorise le dossier

Publié le 19/02/2018

Les deux sociétés ont signé un contrat de diffusion...

CONTENUS SPONSORISÉS