En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 305.22 PTS
-1.82 %
5 296.50
-1.97 %
SBF 120 PTS
4 258.26
-1.66 %
DAX PTS
12 163.01
-1.58 %
Dowjones PTS
25 079.07
-0.87 %
7 339.14
-1.45 %
1.134
+0.01 %

Morning meeting AOF France / Europe - Toujours pas de correction à l'horizon

| AOF | 574 | Aucun vote sur cette news
Morning meeting AOF France / Europe - Toujours pas de correction à l'horizon
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens devraient continuer sur leur lancée d'hier et ouvrir en hausse ce mardi. Pas plus qu'hier, les investisseurs ne devraient donc se montrer perturbés par les tensions politiques en Espagne malgré l'absence de catalyseur clair pour les distraire de cette actualité. En revanche, ils devraient continuer à bien réagir au repli de l'euro, qui se poursuit ce matin, et bénéficier une fois encore de l'effet d'entrainement de Wall Street qui a décroché hier de nouveaux records. Du côté des valeurs, l'actualité est également limitée : Publicis et Atos ont annoncé des acquisitions.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une troisième bougie blanche avec une clôture proche des plus hauts de la séance, dans des volumes relativement contenus à 2,75 milliards d'euros. Le mouvement haussier ne donne donc aucun signe de retournement ni même d'arrêt. Les indicateurs sont certes surachetés mais sans divergence et il manque aussi, pour clôturer cette tendance, un surcroit de volatilité. Les prochains obstacles sont à 5374 puis 5442 points.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ELIS
Elis annonce aujourd'hui le lancement d'une émission d'obligations à option de conversion et/ou d'échange en actions nouvelles et/ou existantes (Océane) à échéance 6 octobre 2023, par placement privé auprès d'investisseurs institutionnels, pour un montant nominal maximal de 400 millions d'euros. Le produit net de l'émission sera utilisé pour refinancer la récente acquisition de Berendsen via le remboursement partiel du crédit-relais ainsi que pour les besoins généraux d'Elis.

UNIBAIL-RODAMCO
Suite à la signature d’une promesse de vente en février 2017, Unibail-Rodamco a annoncé la finalisation de la cession de l’immeuble So Ouest Plaza, situé à Levallois-Perret, au profit d’un investisseur institutionnel représenté par BNP Paribas Real Estate Investment Services. Le prix net vendeur de la transaction est de 473,8 millions d'euros.

ARGAN
Au troisième trimestre 2017, les revenus locatifs d'Argan, foncière spécialisée en développement et location de plateformes logistiques, ont poursuivi leur croissance pour atteindre 19,1 millions d'euros, en progression de 15%. A fin septembre 2017, les revenus locatifs cumulés ont ainsi atteint 55,4 millions d'euros, par rapport à 49,5 millions d'euros sur la même période de l'exercice précédent.

FIGEAC AÉRO
Figeac Aéro, partenaire de référence des grands industriels de l'aéronautique, annonce la signature d'un contrat complémentaire avec le constructeur d'avions brésilien Embraer pour la production de pièces de grande dimension dans le cadre du programme série E2. Ce complément de contrat concerne la production de pièces en métaux durs pour la version E175-E2 ce qui positionne Figeac Aéro sur l'ensemble des versions du programme série E2. Ce complément de contrat est valorisé 70 millions de dollars

Les chiffres macroéconomiques

Aucune statistique n'est attendue aujourd'hui.

A 08h15, l'euro cote 1,1708 dollar, en repli de 0,23%.

Hier à Paris

Les marchés européens ont entamé le quatrième trimestre en hausse soutenus par les nouveaux records signés à Wall Street. Le CAC 40 a gagné 0,39% à 5 350,44 pts et le Dax progresse de 0,47% à 12 889,33 pts. La bonne orientation des deux principaux marchés actions de la région n'a toutefois pas suffi à dynamiser l'EuroStoxx 50 (+0,2%) qui a sousperformé en raison de la baisse des valeurs espagnoles liée au regain de tension politique après le référendum catalan. Toutefois, l'onde de choc a été circonscrite et compensée par des indicateurs confirmant l’accélération de la croissance.

Hier à Wall Street

Le changement de trimestre n'a en rien freiné les ardeurs des investisseurs aux Etats-Unis. Les principaux indices de Wall Street continuent en effet à enchainer les records : le Dow Jones a clôturé hier soir à 22 557,60 points (+0,68%) et le S&P 500 à 2 529,12 points (+0,39%). Déjà prompts à s'enthousiasmer du contexte globalement favorable qui entoure les actifs risqués, même si certaines séances manquent de catalyseur évident, les investisseurs ont d'autant mieux réagi à l'annonce d'une hausse inattendue de l'indice ISM manufacturier qui a alimenté leur immédiat appétit pour le risque.



source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/08/2018

                                                          INSTITUT REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DE LA REGION NORD…

Publié le 15/08/2018

Nouveau rebondissement sur le dossier

Publié le 15/08/2018

Intel perd 1,82% à Wall Street après avoir révélé que de nouvelles failles de sécurité ont été découvertes qui pourraient toucher ses processeurs. Sous le nom de code de L1 Terminal Fault…

Publié le 15/08/2018

En outre, le FCP renforce la position sur Econocom