En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 421.20 PTS
+0.77 %
5 416.5
+0.73 %
SBF 120 PTS
4 347.92
+0.69 %
DAX PTS
12 409.06
+0.63 %
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
+0.00 %
1.152
+0.27 %

Morning meeting AOF France / Europe - Retour au calme en attendant les stats et la Fed

| AOF | 673 | Aucun vote sur cette news
Morning meeting AOF France / Europe - Retour au calme en attendant les stats et la Fed
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens sont attendus en légère hausse ce matin en dépit de la forte baisse enregistrée à Wall Street hier. La tendance reste toutefois suspendue aux nombreuses statistiques, notamment l'inflation européenne, qui seront publiées au cours de cette première moitié de séance. Surtout, les investisseurs sont dans l'attente de la décision de politique monétaire de la Fed, dans la perspective de laquelle le marché obligataire se sont nettement tendus ces derniers jours. L'heure semble à la stabilisation sur ce front ce matin. Côté valeurs, JCDecaux, ArcelorMittal sont à surveiller.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une nouvelle bougie noire sous la résistance à 5 534 points, dans des volumes en progression à 3,68 milliards. Avec une longue mèche haute, cette bougie montre que les acheteurs ont tenté de reprendre la main sur le marché, sans succès. Le mouvement correctif devrait se prolonger en direction de 5 434 points, ancienne résistance qui pourrait devenir support.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ARCELORMITTAL
ArcelorMittal a multiplié son bénéfice net par 2,5 au quatrième trimestre à 1,04 milliard de dollars. Son Ebitda a progressé de son côté de 28,9% pour atteindre 2,1 milliards tandis que son chiffre d'affaires a augmenté de 25% à 17,7 milliards de dollars. ArcelorMittal a également fait état d'une hausse de 5,4% de ses expéditions de minerai de fer sur la période à 14,3 millions de tonnes.

JCDECAUX
JCDecaux a publié un chiffre d'affaires de 1,018 milliard d'euros au titre de son quatrième trimestre, en croissance de 3,6%. En organique, cette dernière a atteint 6,5%. Le chiffre d’affaires ajusté du groupe pour l'ensemble de l’année 2017 est en hausse de 2,3 % à 3,47 milliards d’euros. En excluant l’impact négatif lié à la variation des taux de change et l’effet positif des variations de périmètre, le chiffre d’affaires ajusté est en augmentation de 3,2 %.

STENTYS
Stentys a conclu un accord de négociations exclusives en vue d'acquérir 100% de la société française Minvasys, spécialiste indépendant de dispositifs coronaires innovants commercialisés à travers le monde. Ce projet d'acquisition d'un montant d'environ 7,5 millions d'euros (réalisée essentiellement en numéraire et par voie d'apport et de rémunération en titres Stentys à hauteur d'environ un million d'euros) serait financé par une augmentation de capital de 7 à 9 millions d'euros, à laquelle pourrait participer Bpifrance, visant également à renforcer la structure financière du groupe.

EVOLIS
Evolis a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 80 millions d'euros, en croissance de 4%. L’activité Réseaux est restée stable (-0,7%) avec un chiffre d'affaires de 53,8 millions. Globalement, l'activité Réseaux a été impactée par la restructuration en Inde mais compensée par une bonne tenue de l'activité sur les autres zones géographiques. L'activité Projets est en progression de 17,7% avec un chiffre d'affaires de 21,7 millions, malgré le décalage de projets en Amérique du Sud et en Chine.

Les chiffres macroéconomiques

En Allemagne, les ventes au détail ont baissé de 1,9% en décembre sur un an, alors que le consensus Reuters les voyait progresser de 2,8% après +4,4% en novembre. Sur un mois, la baisse est similaire contre un consensus de -0,3%, après +2,3% en novembre.

En France, l'Insee dévoilera à 08h45 son estimation flash de l'indice de l'inflation de janvier et son indice des prix à la production de décembre.

A 10h, le rapport sur l'emploi allemand de janvier sera publié.

En zone euro, à 11h00, Eurostat communiquera son estimation flash de l'inflation de janvier et le taux de chômage de décembre.

Aux Etats-Unis, l'enquête ADP sur l'emploi privé en janvier sera dévoilée à 14h15, suivie à 15h45 de l'indice PMI de Chicago pour janvier. A 16h00, les investisseurs découvriront les promesses de ventes immobilières de décembre.

A 20h00, la Fed rendra sa décision de politique monétaire.

A 08h25, l'euro gagne 0,27% à 1,2439 dollar.

Hier à Paris

Les marchés européens ont reculé pour la deuxième journée d’affilée, pénalisés par la hausse des taux à long terme américains. Le dix ans américain évolue désormais au-dessus des 2,7%, son niveau le plus élevé depuis près de 4 ans. La repli inattendu de l'inflation allemande a aussi pesé via le secteur financier. La BCE devrait être plus prudente que certains ne l'anticipent pour resserrer sa politique monétaire. L’indice CAC 40 a clôturé en repli de 0,83% à 5 475,07 points et l’EuroStoxx50 a cédé 0,92% à 3 609,37 points.

Hier à Wall Street

Les marchés américains ont enchainé hier leur deuxième séance consécutive de nette baisse : avec un Dow Jones en repli de 1,37% à 26 076,89 pts, il faut remonter au 17 août pour retrouver un repli comparable (-1,24% pour le DJIA). De son côté, le S&P 500 a perdu 1,09% à 2 822,43 pts. Les tensions obligataires expliquent ces reculs car les taux gagnent en attractivité sur les actions, font peser la menace d’une hausse des coûts de financement des entreprises et incitent les investisseurs à prendre des bénéfices après les derniers records. La prudence est aussi de mise au vu de l’agenda chargé.



source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2018

Les marchés européens progressent désormais après un début de séance en léger repli. Ils avaient été initialement pénalisés par le recul du dollar contre l’euro après les nouvelles…

Publié le 21/08/2018

Copyright GlobeNewswire Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/143549/R/2212106/862349.pdf Information réglementaire Ce…

Publié le 21/08/2018

Medtronic bondit avant bourse à Wall Street, suite aux publications financières trimestrielles...

Publié le 21/08/2018

Le groupe recevra 11,6 M$ à titre de réparation

Publié le 21/08/2018

Renault (-0,33% à 72,56 euros) accuse le plus lourd repli du CAC 40, dans le sillage d’une note de Berenberg. Ainsi, l’analyste a réduit son objectif de cours de 82 à 76 euros sur le titre…