5 372.38 PTS
+0.08 %
5 371.00
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 288.39
+0.13 %
DAX PTS
12 991.28
+0.01 %
Dowjones PTS
23 328.63
+0.71 %
6 108.82
+0.27 %
Nikkei PTS
21 457.64
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Morning meeting AOF France / Europe - Repli attendu, les technologiques en bouc émissaire

| AOF | 391 | Aucun vote sur cette news
Morning meeting AOF France / Europe - Repli attendu, les technologiques en bouc émissaire
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens sont attendus en repli dans le sillage des valeurs technologiques américaines, qui ont flanché hier en seconde partie de séance sans catalyseur particulier. A l'instar de jeudi, cette séance est particulièrement dense en publications de résultats de sociétés en Europe, mais aussi en France où de nombreuses valeurs du CAC 40 ont présenté leurs performance trimestrielle : Renault, L'Oréal, Kering, Saint-Gobain, BNP Paribas, Safran... Certaines d'entre elles pourraient échapper à la baisse du marché grâce à leurs résultats. La croissance américaine sera aussi à surveiller.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie blanche avec un tout petit corps et une nouvelle mèche haute. Celle-ci a permis d'approcher la borne haute du canal descendant, proche de la moyenne mobile 50 jours et de la résistance horizontale à 5251,25 points. Les 3 dernières mèches hautes indiquent que les vendeurs sont toujours présents sur le marché. Une reprise de la phase de baisse est possible à tout moment.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


BNP PARIBAS
Première banque française à présenter ses comptes du deuxième trimestre, BNP Paribas a fait mieux que prévu grâce notamment à la bonne performance de son activité de banque de financement et d’investissement. Elle a dévoilé un résultat net part du groupe de 2,4 milliards d’euros, en recul de 6,4%. Il est nettement supérieur au consensus Reuters de 1,905 milliards. BNP Paribas a bénéficié de la baisse de 16,3% du coût du risque à 662 millions d’euros. Le produit net bancaire a reculé de 3,4% à 10,938 milliards d’euros.

SAINT-GOBAIN
Saint-Gobain a enregistré au premier semestre un résultat net part du groupe de 754 millions d'euros, en progression de 26,5%. Le résultat d’exploitation du spécialiste des matériaux de constructions a progressé de 7,1% en réel et de 6,6% à données comparables à 1,46 milliard de dollars. La marge d’exploitation a progressé de 20 points de base à 7,2%. Le chiffre d'affaires a atteint 20,409 milliard d'euros, en hausse de 4,4%.

L'OREAL
L’Oréal a dévoilé au titre du premier semestre un résultat net part du groupe de 2,04 milliards d’euros, en hausse de 37,7%. La société a aussi fait état d’un résultat d’exploitation en progression de 7,1% à 2,53 milliards d’euros. Il a représenté 18,9 % du chiffre d’affaires, en croissance de 60 points de base. Le chiffre d’affaires est ressorti en progression de 4% à 13,4 milliards d’euros. A données comparables, il a même augmenté de 4,3%. Le numéro un mondial des cosmétiques précise que The Body Shop est traitée au 30 juin 2017 en activité destinée à être cédée.

KERING
Kering a publié un résultat net semestriel de 825,8 millions d’euros contre 464,9 millions d’euros au premier semestre 2016. Le résultat opérationnel courant du groupe a enregistré une hausse de 57,1% à 1,2741 milliard d’euros. Le taux de marge opérationnelle a enregistré une hausse de 330 points de base et s’est établi à 17,5%. Le taux de marge opérationnelle des activités Luxe s’est établi à 24,9% et celui des activités Sport & Lifestyle à 5,3%. Le chiffre d'affaires du groupe de luxe est ressorti à 7,229 milliards d'euros soit une augmentation de 28,2% sur un an.


Les chiffres macroéconomiques

Au deuxième trimestre 2017, le produit intérieur brut (PIB) a continué de progresser : +0,5 %, pour le troisième trimestre consécutif.

Les investisseurs attendent à 8h45 pour la France les dépenses de consommation des ménages en juin et l'indice provisoire de l'inflation de juillet. Les indices du climat des affaires et du sentiment économique en juillet de la zone euro seront connus à 11 heures et l'estimation flash de l'inflation de juillet en Allemagne à 14 heures.

A 14h30 aux Etats-Unis, la première estimation de la croissance du deuxième trimestre sera dévoilée et suivie à 16 heures de l'indice définitif de la confiance du consommateur de l'Université du Michigan pour juillet.


Ce matin, l'euro perd 0,13% à 11694 dollar.

Hier à Paris


Les marchés européens ont terminé en baisse et ce malgré Wall Street qui pourrait atteindre de nouveaux records. Les investisseurs ont dû arbitrer une salve de résultats et ont pu observer l'euro, au plus haut depuis janvier 2015 qui a bénéficié de la décision de la Fed de réduire son bilan dès septembre. A Paris, Nokia, Orange et Schneider Electric se sont distingués favorablement grâce à leurs résultats. Airbus a, lui, publié de mauvais chiffres et a été sanctionné. A la clôture, le CAC 40 a perdu 0,16% à 5 181,96 points et l'Eurostoxx 50 a lui aussi perdu 0,03% à 3 490,11 points.


Hier à Wall Street


Les marchés américains ont fini en ordre dispersé, les valeurs technologiques ayant subi des dégagements en seconde partie de séance. Celles-ci avaient pourtant bien débuté la journée, le Nasdaq Composite inscrivant un nouveau record grâce aux bons résultats de Facebook. Aucun catalyseur, si ce n'est les interrogations des investisseurs sur leurs valorisations depuis ces derniers mois, explique ce retournement. D’autres résultats, comme ceux de Verizon ont soutenu le Dow Jones. Ce dernier a clôturé en hausse de 0,39% à 21 796,55 points. Le Nasdaq Composite a cédé 0,63% à 6 382,19 points.



source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/08/2017

Les marchés européens sont attendus en léger retrait, la prudence prédominant avant le début aujourd'hui du symposium des banquiers centraux de Jackson Hole. Tout l'enjeu est de savoir si ce…

Publié le 04/07/2017

Les marchés européens sont attendus en baisse à l'instar des places asiatiques. Ces dernières ont été pénalisées par un nouveau tir de missile balistique de la Corée du Nord. Cette séance…

Publié le 12/06/2017

Les marchés européens sont attendus en légère baisse. Les valeurs technologiques devraient en particulier être sous pression alors que le Nasdaq a fini en repli de 1,8% vendredi soir. Comme aux…

Publié le 05/05/2017

Les marchés européens sont attendus en légère baisse, pénalisés par la poursuite du recul des cours du pétrole. Le cours de baril de WTI perd plus de 2% ce matin à 44,57 dollars après son…

Publié le 07/04/2017

Les marchés européens sont attendus en repli sur fond de hausse de l’aversion au risque. Celle-ci est alimentée par la salve de missiles Tomahawk tirée par les américains sur un aéroport en…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2017

Communiqué de Presse    Montrouge, France, le 20 Octobre; 10:35 pm CET DBV Technologies annonce les résultats de l'étude clinique de phase III chez les…

Publié le 20/10/2017

Le gestionnaire d'actifs Amundi, filiale du Crédit Agricole, prévoit de supprimer 134 postes en France, selon des sources citées vendredi par le site de 'L'Agefi'.

Publié le 20/10/2017

Le titre General Electric a connu une journée de montagnes russes vendredi à Wall Street, avec un écart de 7% en cours de séance.

Publié le 20/10/2017

La politique de dividende reste fondée sur l'évolution du Cash-flow net courant par action.

Publié le 20/10/2017

Retour d'Assemblée générale...

CONTENUS SPONSORISÉS