En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 806.20 PTS
+0.00 %
4 838.5
+0.84 %
SBF 120 PTS
3 820.27
-
DAX PTS
10 780.51
-
Dowjones PTS
24 370.24
-0.22 %
6 704.24
+0.00 %
1.132
-0.00 %

Morning meeting AOF France / Europe - Ouverture prudente en perspective

| AOF | 272 | Aucun vote sur cette news
Morning meeting AOF France / Europe - Ouverture prudente en perspective
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens devraient débuter la séance proches de l'équilibre. Plusieurs éléments suscitent la prudence des investisseurs comme la volatilité des cours du pétrole, le ralentissement de la conjoncture en Europe, les difficultés éprouvées par Pékin à relancer l'économie chinoise, les incertitudes liées au Brexit et à la politique budgétaire italienne et enfin, l'ampleur de l'impact de la guerre commerciale sur les multinationales aux Etats-Unis et sur le Vieux Continent. Au chapitre des valeurs, Bouygues a dévoilé ce matin des résultats neuf mois conformes aux attentes.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'un doji avec de longues mèches haute et basse, traduisant une bataille farouche entre acheteurs et vendeurs, dans des volumes en progression à 3,65 milliards d'euros. Cet équilibre se fait pour l'instant au-dessus de la borne basse du gap haussier à 5010 points, ce qui contient la dynamique baissière. Une clôture sous ce support confirmerait la victoire des vendeurs et donc une probable accélération baissière vers de nouveaux plus bas.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

BOUYGUES
Bouygues a fait état de résultats sur neufs mois supérieurs aux attentes, mais impactés par des difficultés de sa branche construction, comme attendu. Le groupe avait lancé un avertissement en octobre. Ainsi, le résultat net part du groupe est en hausse de 12,1% à 772 millions d'euros. Le résultat opérationnel courant est en repli de 12% à 820 millions. Enfin le chiffre d'affaires s'établit à 25,22 milliards d'euros, en hausse de 6%.

BASTIDE
Le Groupe Bastide a réalisé un chiffre d’affaires de 79,4 millions d’euros au titre de son premier trimestre 2018-2019. Ce chiffre ressort en hausse de 28,6% en données publiées et de 6,4% en organique. « Cette performance confirme l’accélération de la dynamique interne, déjà visible lors du dernier trimestre de l’exercice précédent », a commenté le spécialiste de la fourniture de matériel médical destiné aux soins à domicile.

CHARGEURS
Chargeurs a fait état d'un chiffre d'affaires en hausse de 10,9% à 134,1 millions d'euros au troisième trimestre, dans un contexte intégrant un pic d'activité en juin 2018, l'accélération de la sélectivité commerciale sur l'ensemble des métiers, et "l'upgrade" technologique de plusieurs sites industriels stratégiques. Une accélération de la croissance, tiré par l'ensemble des zones géographiques. Le groupe entend poursuivre "une croissance rentable et une solide génération de cash" pour 2018. Par ailleurs, il vise réaliser plus d'un milliard d'euro de chiffre d'affaires à l'horizon 2021.

DERICHEBOURG
Le chiffre d'affaires de l'exercice 2017-2018 de Derichebourg s'élève à 2,9 milliards d'euros, en progression de 6,9%. Les deux divisions du groupe voient leur activité progresser malgré un contexte chahuté dans l'activité recyclage des métaux. A taux de change constants, la progression est de 7,6%. Le chiffre d'affaires de la division Services à l'Environnement, progresse de 8,6% à 2,1 milliards d'euros (+9,7% à taux de change constants). Le chiffre d'affaires des Prestations de services (incluant notamment les services aux collectivités) est lui en progression de 5,1%.

Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs réagiront à 14h30 aux Etats-Unis aux ventes au détail d'octobre, à l'indice d'activité " Philly Fed " de novembre et à l'indice manufacturier " Empire State " de novembre. Les stocks des entreprises de septembre seront dévoilés à 16h.

Vers 8h25, l'euro progresse de 0,22% à 1,1338 dollar.

Hier à Paris


Les marchés actions européens sont repartis à la baisse dans le sillage de Wall Street. Outre-Atlantique, les opérateurs ont été dans un premier temps rassurés par le rebond du pétrole et une accélération de l'inflation aux Etats-Unis. Mais, la dynamique s'est essoufflée en raison de la faiblesse persistante d’Apple. Les investisseurs attendent également des nouvelles du Brexit. Les partisans d’un Brexit dur pourraient rejeter l’accord technique trouvé entre Theresa May et ses partenaires européens. Le CAC 40 a cédé à 0,65% à 5 069 points. L'Euro Stoxx 50 a cédé 0,6% à 3 205,36 points.


Hier à Wall Street


Les marchés américains ont accusé leur quatrième séance consécutive de baisse malgré le rebond du cours du pétrole, et une accélération de l'inflation en octobre. Cette hausse des prix, conforme aux attentes, conforte le scénario de central des économistes d'une hausse des taux de la Fed le mois prochain. Mais, la dynamique s'est essoufflée en raison de la faiblesse persistante de poids lourds de la cote et notamment Apple. UBS a réduit son objectif sur la valeur à 225 dollars. Le Dow Jones a cédé 0,81% à 25 080,5 points. Le Nasdaq a reculé de 0,90% à 7 136,39 points.



source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2018

Les marchés européens devraient prolonger leur rebond, les nouvelles concernant les différends sino-américains continuant d'être favorables. Après avoir tenus des propos positifs sur la…

Publié le 12/12/2018

Les propos optimistes de Donald Trump sur les chances de parvenir à un accord commercial avec la Chine, doivent permettre aux marchés...

Publié le 12/12/2018

L'EUR/USD reste orienté à la baisse

Publié le 12/12/2018

Alstom et Siemens ont convenu de soumettre le 12 décembre une proposition portant sur un ensemble de remèdes à la Commission européenne en réponse à la communication des griefs reçue le 29…