En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 806.20 PTS
+1.35 %
4 813.5
+1.67 %
SBF 120 PTS
3 820.27
+1.34 %
DAX PTS
10 780.51
+1.49 %
Dowjones PTS
24 370.24
-0.22 %
6 704.24
+0.32 %
1.131
-0.32 %

Morning meeting AOF France / Europe - Léger repli attendu, le déficit italien 2019 plus important que prévu

| AOF | 431 | Aucun vote sur cette news
Morning meeting AOF France / Europe - Léger repli attendu, le déficit italien 2019 plus important que prévu
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens sont attendus en léger repli, pénalisés par le niveau élevé du déficit prévu par le gouvernement italien en 2019. Il devrait représenter 2,4% du PIB, soit trois fois plus que celui visé par l'ancien gouvernement. Le ministre des Finances avait récemment évoqué 1,6%-1,8%. Au chapitre économique, l'estimation de l'inflation de la zone euro pour septembre sera à surveiller après l'annonce d'une hausse des prix supérieure aux attentes en Allemagne, hier. Les investisseurs seront aussi attentifs au revenu et à la consommation des ménages américains.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une nouvelle bougie blanche avec une clôture sur la résistance majeure à 5540 points, dans des volumes normaux à 3.33 milliards d'euros. La surperformance de l'indice CAC 40 par rapport aux USA est impressionnante depuis quelques séances. Le surachat commence à être important après 300 points de hausse en ligne droite : cet obstacle ne devrait pas être débordé immédiatement.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


BUREAU VERITAS
Bureau Veritas a annoncé le succès d'une émission obligataire non notée d'un montant de 500 millions d'euros à échéance janvier 2025, assortie d'un coupon de 1,875%. L'opération a été deux fois sursouscrite. Avec ce placement, le spécialiste de l'inspection, de la certification et des essais en laboratoire profite de conditions de marchés attractives pour anticiper le refinancement de ses échéances 2019 et permettre d'allonger la maturité moyenne de sa dette tout en optimisant son coût.

MEDIAWAN
Mediawan, plateforme indépendante de contenus audiovisuels, a publié des résultats en forte amélioration pour le premier semestre 2018 : son chiffre d'affaires est en hausse de 44% à 125 millions d'euros. Cette croissance s’explique principalement par la contribution des nouvelles acquisitions CC&C, Storia et Makever qui ne faisaient pas partie du périmètre consolidé au premier semestre 2017. L'Ebitda progresse de 37% à 30 millions d'euros, grâce notamment à la forte contribution de l’activité Mediawan Rights sur le semestre.

ATEME
Ateme a enregistré au premier semestre une perte nette de 3,2 millions d'euros contre une perte nette de 0,3 million d'euros, un an auparavant. Dans le même temps, le spécialiste de l’infrastructure de diffusion vidéo a vu son résultat opérationnel basculer dans le rouge à hauteur de 3,3 millions d'euros, à comparer avec un bénéfice de 1,1 million d'euros au premier semestre 2017. Comme déjà souligné par Ateme, le mix produit intègre une part importante de ventes de hardware à plus faible marge, dont un nombre important de serveurs vendus en parallèle du logiciel Titan.

AKWEL
Akwel a publié des résultats en baisse pour le premier semestre 2018. L’équipementier automobile affiche un résultat net consolidé part du groupe de 45,7 millions d’euros en recul de 5,8%. Le résultat opérationnel s’établit à 57,5 contre 67,4 millions un an plus tôt. Le chiffre d’affaires est de 559,3 millions, en croissance de 4,6 % en publié et de 10,7% à périmètre et taux de change constants. Le groupe a enregistré des résultats semestriels en repli par rapport à la performance historique de la première moitié de l’exercice 2017.


Les chiffres macroéconomiques

Les investisseurs attendent les premières estimations de l'inflation en septembre pour la France à 8h45 et la zone euro à 11 heures.

Aux Etats-Unis, les revenus et la consommation des ménages en août sont attendus à 14h30, l'indice PMI de Chicago de septembre à 15h45 et la version définitive de l'indice de confiance du consommateur de l'Université du Michigan pour septembre à 16 heures.

Ce matin, l'euro est stable à 1,1639 dollar.


Hier à Paris


En repli en début de séance, les marchés européens ont fini en légère hausse, soutenus par le rebond de Wall Street. La principale surprise de la Fed hier soir a été sa décision de ne plus faire référence dans son communiqué à une politique monétaire " accommodante ". A contre-tendance, le secteur des SSII (Capgemini et Atos) a été pénalisé par les perspectives décevantes d'Accenture. L’indice CAC 40 a progressé de 0,50% à 5 540,41 points, clôturant au plus haut depuis le 25 mai 2018. L’EuroStoxx50 a pour sa part gagné 0,48% à 3 449,79 points.


Hier à Wall Street


Les marchés américains ont fini en hausse, soutenus par les valeurs technologiques. Ces dernières ont bénéficié de la progression d'Apple, dont JPMorgan a entamé le suivi avec une recommandation Surpondérer. En revanche, les valeurs financières ont reculé même si le rendement du dix ans américain s'est stabilisé. Du côté des statistiques économiques, la nouvelle estimation de la croissance a confirmé la bonne santé des Etats-Unis, ainsi que l'avait notée la Fed la veille. L'indice Dow Jones a clôturé en progression de 0,21% 26 493,93 points tandis que le Nasdaq Composite a fini en hausse de 0



source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

Akuo Energy et Atawey vont déployer 33 stations de recharge en milieu urbain et périurbain à Paris et en France, avant d'étendre le projet à l'Europe...

Publié le 11/12/2018

Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2 du…

Publié le 11/12/2018

DÉCLARATION DE TRANSACTIONS SUR ACTIONS PROPRES RÉALISÉES LES 4 ET 5 DECEMBRE 2018   Présentation agrégée par jour et par marché   Nom…

Publié le 11/12/2018

Cette technologie de localisation terrestre, à faible consommation d'énergie, peut être facilement utilisée pour des équipements déjà connectés...

Publié le 11/12/2018

    Communiqué de presse Villepinte, le 11 décembre2018       DECLARATION RELATIVE AU NOMBRE DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL DE LA…