5 256.18 PTS
-
5 252.0
-
SBF 120 PTS
4 213.66
-
DAX PTS
12 385.60
-
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
21 961.32
-0.85 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Morning meeting AOF France / Europe - La consolidation devrait se poursuivre, les résultats d'entreprises animent la cote

| AOF | 560 | Aucun vote sur cette news
Morning meeting AOF France / Europe - La consolidation devrait se poursuivre, les résultats d'entreprises animent la cote
Credits  ShutterStock.com


Les marchés européens devraient entamer la séance sur une ligne comparable à celle des deux précédentes : en baisse. La consolidation débutée lundi en Europe, suivie hier à Wall Street, semble vouloir se poursuivre ce mercredi alors que les indices restent, un peu partout dans le monde, à des niveaux très élevés. En Europe, l'actualité macroéconomique s'annonce encore peu fournie, n'offrant aucun catalyseur pour relancer la hausse des indices. En revanche, les publications d'entreprises sont encore très nombreuses : Natixis, Ubisoft, Euronext, JCDecaux, Hermes ont dévoilé leurs performances.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe la formation d'une bougie noire avec une clôture au plus bas de la séance, le tout dans des volumes plutôt élevés à 3,63 milliards d'euros. Les cours ont donc enfoncé le soutien à 5 486,24 points, signalant un besoin de consolider plus profondément. Le problème est qu'il n'y a pas de soutien évident avant 5345 points, niveau relativement éloigné des prix actuels. La tendance devient donc neutre dans l'attente de nouveaux éléments.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

SCHNEIDER ELECTRIC/IGE+XAO
Schneider Electric, via sa filiale Schneider Electric Industries (SEI), va déposer une offre publique d’achat volontaire sur les actions IGE+XAO auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), au prix de 132 euros par action IGE+XAO (coupon attaché). Le prix proposé fait ressortir une prime de 15% par rapport au dernier cours coté et une prime de 41,5% sur la moyenne 12 mois pondérée par les volumes.

NATIXIS
Natixis a réalisé au troisième trimestre 2017 un résultat net part du groupe en hausse de 29% à 383 millions d'euros. Le résultat brut d'exploitation a grimpé de 41% à 674 millions. Le coût du risque s'est établi au même niveau que l'année dernière à -55 millions. Le produit net bancaire a progressé de 15% à 2,205 milliards. Le PNN des métiers cœurs a grimpé de 10% à 2,068 milliards. Le ROE des métiers cœurs a atteint 13,2% hors impact IFRIC 21. Le ratio ratio CET1 est ressorti à 11,5% au 30 septembre 2017. Le ratio de levier est, lui, de 4,2% à fin septembre 2017.

UBISOFT
Ubisoft a confirmé ses objectifs 2017-2018 et 2018-2019 dans le sillage de résultats semestriels en progression. Sur la période de six mois close fin septembre, l'éditeur de jeux vidéo a réalisé un résultat opérationnel (non IFRS) de 3,1 millions d'euros après une perte opérationnelle de 61,8 millions un an plus tôt. Le chiffre d'affaires a bondi de 65,7% à 466,2 millions. Sur le seul deuxième trimestre, les ventes ont atteint 264,2 millions, contre un objectif d'environ 190 millions. La croissance a été portée par Mario+Rabbids : Kingdom Battle, Rainbow Six Siege, Ghost Recon Wildlands.

MBWS
Marie Brizard Wine & Spirits a réalisé au troisième trimestre 2017 un chiffre d'affaires de 111,4 millions d'euros, en progression de +7,5%. Sur les 9 premiers mois de l'année 2017, le chiffre d'affaires atteint 323,9 millions, en croissance de 5,1%. Le directeur général du fabricant de vins et spiritueux a indiqué que cette progression de 7,5% au troisième trimestre recouvrait deux réalités distinctes. Les Autres Activités, qui présentent essentiellement un intérêt tactique pour le groupe, affichent une croissance de plus de 25%.

Les chiffres macroéconomiques

La seule statistique du jour émanera des Douanes françaises à 08h45, il s'agira de la balance commerciale de septembre.

A 08h20, l'euro est stable à 1,1591 dollar.

Hier à Paris

Les marchés actions européens ont accusé leur deuxième séance de baisse consécutive, sans s'éloigner toutefois des plus hauts niveaux de l'année atteints la semaine dernière. Les investisseurs ont digéré une salve de résultats d'entreprises européennes globalement décevants tels que ceux du fabricant anglo-allemand de semi-conducteurs Dialog ou du géant allemand du commerce en ligne Zalando. A l'image de la séance d'hier, les valeurs liées au pétrole se sont favorablement distinguées. Le CAC 40 a cédé 0,42% à 5 484,12 points. L'indice EuroStoxx 50 a abandonné, lui, 0,52% à 3 663,05 points.

Hier à Wall Street

Les indices actions américains ont clôturé en ordre dispersé cette deuxième séance de la semaine. Les investisseurs font une pause dans leurs achats d'actifs risqués alors que Wall Street évolue tout proche de ses records historiques et que l'actualité a été plutôt moins fournie que les jours précédents. L'agenda était vierge de toute statistique hier et le flux continu de résultats d'entreprises s'est légèrement tari. Tout au plus TripAdvisor et Priceline ont-ils été sanctionnés pour leurs performances. Le Dow Jones a gagné 0,04% à 23 557,23 pts et le S&P 500 a cédé 0,02% à 2 590,64 points.



source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

  Démission de Madame Nicole LOWE de son mandat d'administrateur   Suresnes - 19 février 2018 Madame Nicole Tinkham LOWE, qui travaillait à la direction…

Publié le 19/02/2018

Biocorp reprend la main sur ses systèmes Newseal et Carpseal

Publié le 19/02/2018

Le nouveau design de référence IoT basse consommation s'inscrit dans la stratégie de Kerlink d'accompagner les fabricants d'équipements, les fabricants d'objets électroniques et...

Publié le 19/02/2018

Gaussin Manugistique a signé deux contrats avec le Groupe Bolloré...

Publié le 19/02/2018

BURELLE SA Siège social : 19 boulevard Jules Carteret 69007 LYON Société anonyme au capital social de 27 799 725…

CONTENUS SPONSORISÉS