En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 089.64 PTS
+1.23 %
5 085.00
+1.16 %
SBF 120 PTS
4 022.32
+1.11 %
DAX PTS
13 081.65
+1.04 %
Dow Jones PTS
27 964.11
+1. %
11 112.68
+2.18 %
1.179
+0.45 %

Morning meeting AOF France / Europe - L'accumulation de mauvaises nouvelles sur le front sanitaire efface le récent optimisme des marchés

| AOF | 663 | 5 par 1 internautes
Morning meeting AOF France / Europe - L'accumulation de mauvaises nouvelles sur le front sanitaire efface le récent optimisme des marchés
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens sont attendus dans le rouge ce mercredi au lendemain du repli des Bourses américaines. Le récent optimisme des investisseurs a laissé place à l'inquiétude alors que les mauvaises nouvelles s'accumulent en ce qui concerne la pandémie de coronavirus dans le monde. Le nombre de morts continue d'augmenter dans certains pays, les Etats-Unis ont enregistré un record de nombre de nouveaux cas, Melbourne se confine à nouveau. Au chapitre des valeurs, Valbiotis a été autorisé à lancer son étude clinique internationale de Phase II/III Reverse-It avec Totum-63.

L'analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l'analyse graphique, le bureau d'études DayByDay observe une bougie au petit corps noir avec une mèche basse sur le support à 5 007 points, réalisée dans des volumes faibles à 2,6 milliards d'euros. Un petit gap baissier a aussi été ouvert, signe que les vendeurs sont présents. Mais il faut enfoncer le support en clôture pour déclencher une phase corrective plus prononcée en direction de 4 851 points. En attendant, la prudence est de mise.

Les valeurs à suivre aujourd'hui


VALBIOTIS
Valbiotis a annoncé avoir reçu l’avis favorable du CPP et l’autorisation de l’ANSM de lancer l’étude clinique internationale de Phase II/III REVERSE-IT avec TOTUM-63, pour la réduction des facteurs de risque du diabète de type 2. Cette étude clinique a pour principal objectif de confirmer les résultats positifs de Phase II déjà obtenus avec TOTUM-63 sur la glycémie à jeun, principal facteur de risque métabolique du diabète de type 2, en vue d'obtenir des allégations santé auprès des autorités américaines et européennes.

IMPLANET
Implanet a vu son chiffre d’affaires reculer de 32% à 2,59 millions d’euros, dont 1,03 million (-46%). Il a été logiquement très fortement impacté par la pandémie de Covid-19, notamment à l’export. Le manque de visibilité, tant sur la reprise des commandes à l’étranger que sur les plannings opératoires en France, n’a pas empêché la société d’enregistrer une reprise de l’activité au mois de juin, notamment assurée par une activité Jazz en France en progression de 10%.

FIGEAC AERO
Figeac Aéro a publié mardi soir ses résultats provisoires au titre de son exercice 2019-2020 (clos fin mars). Ainsi, l’équipementier aéronautique a accusé une perte nette (part du groupe) de 13,8 millions d'euros sur la période, contre un bénéfice net de 11,1 millions un an plus tôt. Toutefois, ce résultat ne prend pas en compte l’impact fortement négatif de la revue en cours des actifs sous IAS 36. Les conclusions concernant cette dépréciation d’actifs seront annoncées fin juillet.

ADEUNIS
Adeunis, l’expert des solutions IIoT (Internet des Objets Industriels), a généré sur l’exercice 2019/2020 un résultat net de 1,272 million d’euros contre -5,354 millions d’euros lors de l’exercice précédent. L’insuffisance brut d’exploitation (EBE négatif) s’est élevée à 1,682 million d’euros contre une insuffisance de 3,071 millions d’euros sur l’exercice 2020/2021. Le chiffre d’affaires (hors activités cédées) a atteint 6,127 millions d’euros, en baisse de 6%.


Les chiffres macroéconomiques


Aux Etats-Unis, l'évolution hebdomadaire des stocks de pétrole sera publiée à 16h30.

Vers 8h20, l'euro recule de 0,10% à 1,1266 dollar.

Hier à Paris


Les marchés actions européens sont repartis à la baisse, pénalisés par des mauvaises nouvelles. Sur le front de la pandémie, l'Australie reconfine Melbourne, empruntant le chemin suivi par d'autres villes ou régions aux Etats-Unis comme en Europe. Cette résurgence du Covid-19 montre que le monde est encore loin d'être tiré d'affaire et que la reprise demeure fragile. A cet égard, la Commission européenne a revu à la hausse sa prévision de récession cette année en zone euro à -8,7% contre -7,7% auparavant. Le CAC 40 a cédé 0,74% à 5 043,73 points. L'Euro Stoxx 50, 0,76% à 3 324,57 points.


Hier à Wall Street


Les marchés actions américains ont finalement tous terminé la séance dans le rouge mardi. L'inquiétude concernant le risque d'une deuxième vague de pandémie l'a emporté sur l'optimisme des derniers jours. Les Etats-Unis ont enregistré un nombre record de 60 000 nouveaux cas de Covid-19. Côté valeurs, Boeing est pénalisée par une nouvelle annulation de commandes. Au son de la cloche, le Dow Jones a reculé de 1,51% à 25 890,18 points et le Nasdaq Composite a perdu 0,86% à 10 343,89 points.



source : AOF

 ■

2020 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/08/2020

L’enthousiasme de la veille s’est dissipé et a laissé la place à une molle progression ce mercredi sur les places financières européennes. Les négociations patinent entre démocrates et…

Publié le 12/08/2020

Amoeba a annoncé la publication d'un premier article scientifique, évalué par des pairs, sur son application biocontrôle dans le numéro spécial « Natural Products for Plant Pest and Disease…

Publié le 12/08/2020

Diviser pour mieux régner ? Le constructeur vedette de véhicules électriques, Tesla, veut diviser par cinq le prix de son action à la fin du mois. L’opération vise à rendre le titre plus…

Publié le 12/08/2020

La société Néovacs a annoncé l'émission, le 11 août 2020, de 4 000 bons d'émission souscrits par le fonds luxembourgeois European High Growth Opportunities Securitization Fund (EHGO)…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne