En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Moody's adopte une perspective positive pour les sociétés de la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique

| AOF | 277 | Aucun vote sur cette news
Moody's adopte une perspective positive pour les sociétés de la zone Europe, Moyen-Orient et Afrique
Credits  ShutterStock.com


Moody's a révisé à positive sa perspective 2018 pour les sociétés de la zone EMOA (Europe, Moyen-Orient et Afrique). "Nombre d'entre elles s'apprêtent en effet à bénéficier de la dynamique favorable enclenchée par une reprise franche de l'économie dans la plupart des pays de l'Union européenne et le recul des risques associés aux prix des matières premières, aux variations des cours du pétrole, à l'élection de Donald Trump et aux engagements des régimes de retraite", souligne William Coley, Senior Vice President – Group Credit Officer chez Moody's.

Par ailleurs, estime l'agence de notation, la procédure de mise en place du Brexit demeure supportable pour la plupart des sociétés européennes, même si les sociétés très centrées sur le Royaume-Uni sont susceptibles d'être exclues de la dynamique positive amorcée dans l'Union européenne.

Moody's, enfin, ne voit pas de danger immédiat pour la conjoncture de la zone dans l'émergence de nouveaux risques liés à la question catalane, la crise du Qatar et à la Corée du Nord, pas plus que dans la hausse attendue des taux d'intérêt.

Tout au plus l'agence concède-t-elle que cette question va "constituer un enjeu majeur en 2018", avant d'assurer que "les coûts supplémentaires qui en découleront s'annoncent marginaux et davantage susceptibles de pénaliser les consommateurs et PME que les sociétés notées".

"Toute hausse des taux d'intérêt étant conditionnée par la vigueur et l'ampleur de la reprise économique d'un pays, les effets positifs devraient l'emporter sur les conséquences négatives pour la plupart de ces sociétés", conclut Moody's.



source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

  A propos du contrat Rafale en Inde     Saint-Cloud, le 21 septembre 2018 - A propos du contrat signé en 2016 avec l'Inde pour la fourniture de 36 avions de combat…

Publié le 21/09/2018

Le boycott qui affecte depuis avril les produits Danone au Maroc a fait plonger dans le rouge les résultats de Centrale Danone, la filiale marocaine du géant français des produits laitiers.

Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...