En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 898.97 PTS
-0.21 %
4 889.5
-0.24 %
SBF 120 PTS
3 891.14
-0.27 %
DAX PTS
10 904.13
-0.23 %
Dowjones PTS
24 527.27
+0.64 %
6 763.96
+0.00 %
1.138
+0.07 %

Mathieu Nègre (UBP) : "les actions émergentes devraient encore surperformer en 2018"

| AOF | 307 | Aucun vote sur cette news
Mathieu Nègre (UBP) : "les actions émergentes devraient encore surperformer en 2018"
Credits  ShutterStock.com


Mathieu Nègre est le responsable Marchés émergents de l'Union bancaire privée (UBP). Il dévoile à AOF ses perspectives 2018 pour cet univers.

Comment voyez-vous évoluer les marchés émergents
l'année prochaine ?

Mathieu Nègre : Je pense qu'ils vont continuer à surperformer le marché global des actions, comme ils l'ont déjà fait en 2016 et 2017. Cette année, le MSCI Emerging a bondi de 30% en dollars. Je vois au moins deux raisons pour que cette tendance perdu l'année prochaine.

Quelles sont-elles ?
M.N : D'abord, la conjoncture mondiale s'améliore de manière synchronisée, ce qui est naturellement favorable aux actions. Dans les marchés émergents, la croissance devrait atteindre 5% en 2018 après +4,7% en 2017. Dans ce contexte, les actions émergentes vont pouvoir résorber la décote de valorisation qu'elles enregistrent toujours face aux marchés développés. Ensuite, la rentabilité des entreprises émergentes continue de s'améliorer après avoir atteint son point bas en 2015. En 2017, la progression des bénéfices par action devrait s'établir à 20% alors que les estimations la donnaient à 13/14%. Pour 2018, les estimations devraient une fois encore être revues en hausse.

Quelle est votre vision de la situation en Chine ?
M.N : La croissance en Chine devrait légèrement ralentir - le consensus la voit à 6,4% - mais la situation semble sous contrôle. Il y a moins d'inquiétudes à ce sujet. Concernant la question du crédit en Chine, il y a une quantité significative de dette à résorber mais les investisseurs se montrent moins stressés que par le passé sur ce point.

Enfin, beaucoup de pays émergents vont connaitre des élections en 2018. Comment analysez-vous ce contexte politique ?
M.N: Le fait que la question d'un éventuel risque politique se pose pour les pays émergents est déjà en soi un événement car il semblait ces dernières années que cette problématique concernait principalement les pays développés. Le fait est qu'il pourrait faire son retour sur le devant de la scène en 2018, notamment au Brésil et au Mexique. En Russie, nous n'attendons pas beaucoup de volatilité avec l'élection présidentielle.

Mais estimez-vous qu'il pourrait y avoir un risque de contagion si les choses tournaient mal dans un des pays ?
M.N : Je pense que ce risque est très limité dans un contexte global où les choses vont plutôt bien. On peut se permettre plus de bruit politique sur quelques pays quand les fondamentaux sont bons partout ailleurs. S'il y a des turbulences locales, elles se régleront sur le marché concerné et ne devraient pas se répercuter ailleurs. D'autant que les habituelles courroies de transmission de ces troubles dans les émergents, à savoir des comptes courants dégradés et de l'endettement en dollars, se sont nettement atténuées ces dernières années. Les comptes courants se sont fortement améliorés et l'endettement se fait de plus en plus en devises locales.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 13/12/2018

  Le programme européen MALE RPAS passe avec succès sa revue de conception préliminaire, dernière étape de l'étude de définition   La revue de conception…

Publié le 13/12/2018

Total a signé un accord portant sur la cession d'une participation de 4% dans le projet de gaz naturel liquéfié (GNL) Ichthys en Australie au partenaire opérateur INPEX pour un montant global de…

Publié le 13/12/2018

Atos a été reconnu leader des services IoT (Internet des Objets) par Forrester, à l'occasion de la parution de la dernière l'étude Forrester Wave :...

Publié le 13/12/2018

Avantage à l'américain...

Publié le 13/12/2018

Nissan prévoirait de rapatrier plus d'un milliard de dollars en espèces de sa filiale chinoise, selon les informations de Bloomberg. Le constructeur japonais chercherait ainsi à renforcer sa…