5 281.58 PTS
+1.13 %
5 278.5
+1.14 %
SBF 120 PTS
4 231.68
+1.11 %
DAX PTS
12 451.96
+0.86 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
-0.36 %
Nikkei PTS
21 720.25
+1.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Lombard Odier juge les marchés émergents plus résistants au "tapering"

| AOF | 163 | Aucun vote sur cette news
Lombard Odier juge les marchés émergents plus résistants au "tapering"
Credits  ShutterStock.com


Les banques centrales occidentales, Fed et BCE en tête, sont en train ou sur le point de resserrer leurs politiques monétaires. L'une des questions qui agite les marchés est de savoir quel impact ces opérations auront sur les pays émergents, ces derniers ayant déjà été secoués lors du premier "tapering" de la Fed en 2013.

Pour Charles St-Arnaud, Senior Investment Strategist chez Lombard Odier IM, "les pays émergents sont aujourd'hui plus résistants, moins tributaires de l'état de santé des pays développés et désormais tirés par leurs propres économies et dirigés par leurs propres politiques intérieures".

L'expert observe d'ailleurs que les premières déclarations des banquiers centraux allant dans le sens d'un retrait des politiques accommodantes n'ont pas suscité de panique du côté des émergents ni de sorties massives de capitaux. Charles St-Arnaud en donne deux explications.

D'abord, le "tapering" de 2013 a entraîné un ajustement des taux de change et l'amélioration des balances commerciales à la faveur de la baisse du prix du pétrole. Et le fait que de nombreuses économies émergentes ont accompli des progrès structurels qui les ont rendues moins dépendantes de la croissance mondiale et du cycle des matières premières, et plus axées sur la demande intérieure.

Ensuite, "les marchés émergents jouissent également d'un "filet de sécurité" considérablement plus important qu'il y a quatre ans au niveau de l'écart entre les rendements réels. Les rendements obligataires, qui augmentent lorsque les cours baissent, ont en effet progressé dans les pays émergents durant les dernières années, tandis que les rendements réels (corrigés de l'inflation) américains ont à peine évolué. En conséquence, les rendements réels sur les marchés émergents sont près de 200 points de base supérieurs à ceux outre-Atlantique, un différentiel quatre fois supérieur à celui de 2013. Ils sont ainsi plus attractifs et offrent une certaine compensation en cas de renforcement de la volatilité", complète le stratégiste de Lombard Odier IM.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/02/2018

Le Premier ministre, qui visitait vendredi une usine L'Oréal, n'est pas inquiet après l'annonce par Nestlé de la non reconduction du pacte d'actionnaires qui le lie à la famille Bettencourt…

Publié le 16/02/2018

Le Gabon a annoncé vendredi la réquisition de la SEEG, filiale eau et électricité du groupe français, ainsi que son intention de résilier son contrat de concession.

Publié le 16/02/2018

Le désaccord concernant les conditions de diffusion des chaînes de TF1 sur le réseau d'Orange se poursuit. Orange a annulé des campagnes publicitaires prévues sur TF1...

Publié le 16/02/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement   SA au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…

Publié le 16/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

CONTENUS SPONSORISÉS