En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Les ventes au détail déçoivent au Royaume-Uni, la livre sterling se replie

| AOF | 192 | Aucun vote sur cette news
Les ventes au détail déçoivent au Royaume-Uni, la livre sterling se replie
Credits  ShutterStock.com


Alors que les négociations sur le Brexit patinent - elles devraient faire partie des discussions entre les chefs d'Etat et de gouvernement européens qui se retrouvent ce jeudi à Bruxelles pour un Conseil - la livre sterling se retrouve sous pression aujourd'hui (-0,58% à 1,1130 euro) après la publication de ventes au détail décevantes. En septembre sur un mois, elles ont reculé de 0,8% alors que les économistes interrogés par Reuters tablaient sur une baisse de 0,1%. En rythme annuel, elles ont progressé de seulement 1,2% contre un consensus de +2,1%.

Outre le fait qu'une telle statistique assombrit la conjoncture britannique, qui dépend comme nombre d'économies européennes, de la consommation des ménages, elle relance aussi la spéculation sur la politique monétaire. La BoE est en effet partie pour relever ses taux d'ici la fin de l'année mais, dans ses dernières prises de parole, a souligné le fait que le resserrement n'adviendrait que si les conditions macroéconomiques ne se dégradaient pas trop en raison du Brexit.

Un mois ne suffit évidemment pas à faire une tendance mais la baisse des ventes au détail de septembre pourrait être le signe d'une dégradation plus profonde de l'économie, ce qui pourrait inciter la BoE à temporiser.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.