Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 758.40 PTS
+0.07 %
6 756.5
+0.01 %
SBF 120 PTS
5 182.47
+0.06 %
DAX PTS
14 561.27
+0.49 %
Dow Jones PTS
34 395.01
-0.56 %
12 041.89
+0.1 %
1.054
+0.13 %

Les véhicules électriques ont représenté seulement 10 % des ventes neuves en 2021

| AOF | 255 | Aucun vote sur cette news
Les véhicules électriques ont représenté seulement 10 % des ventes neuves en 2021
Credits  ShutterStock.com


Malgré des mesures de soutien public importantes, les véhicules électriques ont représenté seulement 10 % des ventes neuves en 2021, alors que l’objectif est de passer à 100 % en 2035. Dans sa note d'analyse, France Stratégie, institution rattachée au Premier ministre, précise qu'" à l'usage, un véhicule électrique est moins onéreux qu'un véhicule thermique, même avec des prix élevés de l'électricité, mais le surcoût à l'achat demeure important avec plus de 15 000 euros pour le segment B (voitures parfois dites " citadines ").



Selon les véhicules et les ménages, les dispositifs en vigueur considérés (bonus écologique, prime à la conversion, aide à l'installation d'une borne de recharge et taxe malus sur les émissions de CO2) compensent 50 % à 100 % de ce surcoût.

La rentabilité du choix d'un véhicule électrique, relativement à un véhicule thermique, est ainsi immédiate pour un modèle d'entrée de gamme acheté par un ménage très modeste, ou pour un SUV C pour l'ensemble des ménages. Elle est plus longue, six ans pour l'achat d'une citadine par un ménage non modeste.


Les aides actuelles à l'achat d'un véhicule électrique représentent un coût à la tonne de carbone évitée élevé.

La planification des politiques publiques d'accompagnement des ménages pourrait s'appuyer sur un ciblage plus fin du bonus écologique, notamment en le restreignant aux véhicules électriques de petite taille ; un durcissement du malus sur les émissions et sur le poids, avec notamment pour ce dernier son extension aux véhicules électriques et un accompagnement spécifique pour les ménages modestes. Ces derniers sont surtout positionnés sur le marché de l'occasion où l'offre électrique est limitée (par exemple par des formules de leasing).

Un cadrage des anticipations sur le prix de l'électricité et la disponibilité des recharges est aussi évoqué, car l'incertitude en la matière peut être un frein contrecarrant les incitations financières, comme le montre la part de l'électrique dans les ventes, qui aujourd'hui n'est pas à la hauteur de sa rentabilité relative.

source : AOF

 ■

2022 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Bourse Direct vous souhaite la bienvenue
et vous offre vos frais de courtage*

Découvrir l'offre

Valable jusqu'au 03 janvier
*Voir conditions

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 02/12/2022

Les principales Bourses européennes évoluent proches de l’équilibre. La prudence est de rigueur avant la publication à 14h30, du rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis. Selon le consensus…

Publié le 02/12/2022

Emmanuel Auboyneau, gérant associé d'Amplegest, considère que " l’économie mondiale surprend par sa résilience même si la tendance à la décélération n’est pas contestable". Pour lui, "…

Publié le 02/12/2022

En octobre 2022, la production industrielle a reculé en France de 2,6% contre des prévisions stables après -0,8% le mois précédent (révisé à -0,9%). source : AOF

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/12/2022

WORLDLINE constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call 81Z4S émis par…

Publié le 02/12/2022

Renault et Stellantis font partie des plus fortes baisses du CAC40

Publié le 02/12/2022

Un petit dossier attractif...

Publié le 02/12/2022

Plus forte hausse du CAC 40 à mi-séance, Teleperformance gagne 4,20% à 230,50 euros. Le gestionnaire de centres d'appels pour les entreprises a annoncé avoir conclu un accord mondial avec la…

Publié le 02/12/2022

Kalray a annoncé le succès de sa levée de fonds d’un montant total d’environ 24,4 millions d’euros auprès d’investisseurs qualifiés, via la construction accélérée d’un livre…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRES

Le PER, un allié pour votre retraite ?

Mardi 06 décembre
de 15h30 à 16h30


M'INSCRIRE GRATUITEMENT