En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 101.99
-2.01 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
-0.46 %

Les régions émergentes seront sous pression en 2019, selon Candriam

| AOF | 128 | Aucun vote sur cette news
Les régions émergentes seront sous pression en 2019, selon Candriam
Credits  ShutterStock.com


Depuis le début de l'année, les pays émergents sont sous la pression des marchés financiers. Remontée des taux américains, appréciation du dollar, guerre commerciale, tensions et sanctions politiques… les raisons d'une réappréciation du risque émergent ont été nombreuses. " Sans surprise, les pays les plus dépendants du reste du monde pour leur financement, l'Argentine et la Turquie en particulier, ont été les plus touchés ", note Anton Brender, chef économiste de Candriam.

Pour un temps limité, ces pressions ont progressivement gagné d'autres pays émergents.

En rendant nécessaire un rééquilibrage des soldes courants des pays les plus vulnérables, cette réappréciation du risque va y freiner la progression de l'activité.

La croissance mondiale ne devrait toutefois pas être trop affectée car " les économies concernées sont d'une taille relativement modeste ", ajoute Anton Brender.

La guerre commerciale est maintenant une menace plus sérieuse pour l'économie mondiale. La hausse des droits de douane décidée par les États-Unis est sans précédent depuis l'après-guerre et si elle devait avoir une incidence sur l'ensemble des importations chinoises et s'étendre au secteur automobile, le niveau moyen des droits de douane américains se rapprocherait de celui… des années 1930 !

Un tel retournement serait clairement un danger pour la croissance mondiale. La dislocation des chaînes de production globales, dans lesquelles la Chine occupe une place centrale, ne manquerait pas alors de toucher aussi les pays les plus développés.



source : AOF

 ■

2018 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...