En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Les propos d'un directeur de la BCE fait plonger les marchés

| AOF | 265 | Aucun vote sur cette news
Les propos d'un directeur de la BCE fait plonger les marchés
Credits  ShutterStock.com


Les marchés actions européens ont terminé en baisse pour la quatrième fois consécutive. Le CAC 40 a perdu 1,16% à 5 407,75 points et l’EuroStoxx 50 a terminé en baisse de 1,14% à 3 613,41 points. Le recul était un peu moins prononcé à Wall Street où le Dow Jones cédait 0,55% vers 17h30.

En légère baisse en début de matinée, les indices ont creusé leurs pertes après un discours de Benoît Coeuré. Le membre du directoire de la BCE a déclaré que les marchés financiers n'étaient pas assez profonds pour que la BCE ait recours indéfiniment à l'assouplissement quantitatif.

Cette déclaration entraînant un regain d'aversion pour le risque, l'or et les rendements obligataires ont accru leurs gains. Le rendement du 10 ans allemand a ainsi progressé aujourd'hui de 6 points de base à 0,332%. La volatilité, historiquement basse ces dernières semaines, a elle aussi fortement augmenté. Les investisseurs ont pris conscience que la BCE pourrait ne pas être aussi accommodante que prévu.

Du coté des sociétés, l'actualité a continué d'être fournie. Ainsi, Peugeot a terminé dans les dernières positions du CAC 40 avec une baisse de 2,21% à 19,685 euros après avoir dévoilé le plan de sauvetage d'Opel qui a mis en lumière une situation certainement plus compliquée que prévu du constructeur allemand. Une des rares bonnes surprises du jour vient d'Engie (0,64% à 14,88 euros). Outre des résultats trimestriels conformes aux attentes, le fournisseur de gaz et d'électricité a été soutenu par l'annonce de la vente de son activité amont de GNL à Total.

Enfin, les banques ont pour leur part bien résisté, la hausse des rendements à long terme leur étant favorable.

source : AOF

 ■

2017 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.